Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Comme une fleur sans métal

Avis sur Metal : Voyage au coeur de la bête

Avatar Marius
Critique publiée par le

Le peuple métaleux décortiqué par un anthropologue. Programme alléchant. Sauf que d'emblée, il y a un biais: l'observateur fait lui même parti de cette peuplade beuglante et de cuir vétue.

En plusieurs escales (les origines, les fans, sexualité et glam), l'étude parvient à démonter les clichés collés au métal comme un pantalon en cuir sur le cul quinquagénaire de Bruce Dickinson (Iron Maiden).

Le plus réjouissant reste les témoignages d'headbangers du précambrien: le farfadet Ronnie James Dio (Dio) qui explique que "Gene Simmons (Kiss) a inventé les petits doigts fourchus comme il a inventé la respiration et les bottes", Dee Snider (Twisted Sister) et autres Alice Cooper.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 421 fois
9 apprécient · 7 n'apprécient pas

Marius a ajouté ce documentaire à 1 liste Metal : Voyage au coeur de la bête

  • Films
    Cover Les docus qui tabassent

    Les docus qui tabassent

    Parce qu'un documentaire, ça ne fait pas que suivre la BAC ou un entraînement commando...

Autres actions de Marius Metal : Voyage au coeur de la bête