Avis sur

Meurtre d'un bookmaker chinois par EIA

Avatar EIA
Critique publiée par le

Où quand Cassavetes s'attaque au film noir..

Le scénario emprunte au genre nombre de codes : Ted Vittelli est propriétaire d'un club où il règne en père aimant sur sa troupe de danseuses et artistes. Un jour, il croise le chemin de Mort (sic) qui lui promet un crédit dans son club de jeu. Crédit qui bien sûr ne sera pas accordé, et entraînera Vittelli dans une cascade de mésaventures pour rembourser sa dette.

Si donc le scénario reste classique, la réalisation ne l'est absolument pas. En guise de film de "mafia", de voyous, on nous présente un film tout en retenue, plus centré ( on est chez Cassavetes tout de même) sur son comédien principal ici, Ben Gazzara donc, et on avance comme en suspension avec lui.
Un film aérien, qui n'en fait jamais trop, un film, de comédien.

P.S : Ah, John, John, John.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1069 fois
16 apprécient · 1 n'apprécie pas

EIA a ajouté ce film à 3 listes Meurtre d'un bookmaker chinois

Autres actions de EIA Meurtre d'un bookmaker chinois