Avis sur

Meurtre par procuration par CVOR

Avatar CVOR
Critique publiée par le

"Grace à Éléphant Films, nous pouvons découvrir dans des versions restaurées toute une liste de films produits par la Hammer : "Meurtre par Procuration", est l’un d’eux. C’est un thriller psychotique impressionnant, et donc, après "Paranoïaque", voici un autre film de Freddie Francis immanquable, encore une fois proposé par l’un de mes éditeurs français préféré.

Pour revenir à Freddie Francis, ce cinéaste doté de talents certains, il est avant tout important de vous rappeler que son travail principal dans le domaine du cinéma était la photographie. Freddie Francis, a réalisé d’autres films pour la Hammer, mais c’est bien dans la photographie qu’il s’est vu orner son nom de lettres d’or. Parmi ses plus gros succès : « Éléphant Man » et « Dune » de David Lynch, ou encore le remake « Les Nerfs à Vifs » de Martin Scorsese. Il remporta un Oscar en 1990 pour le magnifique film : « Glory » d’Edward Zwick.
Éléphant Films à eu la bonne idée de nous proposer trois films de la Hammer dont il est le réalisateur : "L’empreinte de Frankenstein", "Paranoïaque" et donc "Meurtre par Procuration". Ces deux derniers m’ont particulièrement marqué, ce sont deux thrillers habilement cousus, captivant et terriblement angoissants.

Fan d’un cinéma à la sauce Hitchcock, j’ai pris un véritable plaisir à découvrir ces deux films qui à l’époque, avaient justement été mis en chantier pour concurrencer le succès que remportaient des films comme "Psychose". La Hammer souhaitait surfer sur cette nouvelle vague étant donné que les films de monstres n’attirent plus guère. Un bon moyen de relancer la machine à angoisse, que de produire des films psychologiques dont le suspense et les rebondissements peuvent troubler autant, si ce n’est plus, que des monstres sortis de l’imaginaire fantastique. Avec ce genre de films, le spectateur peut vivre avec effroi, assassinats, enquêtes, traques et folie à travers des films noirs intenses au réalisme effrayant.

J’ai lu que Freddie Francis avait réalisé un autre film du genre et apparemment très réussi lui aussi, il s’agit de « Hysteria » avec Robert Webber et Anthony Newlands. Le film serait sorti en 1965, soit un an après "Meurtre par Procuration". Il semble inédit en France, dommage.

"Meurtre par Procuration", est un thriller tourné en noir et blanc, ce qui procure à l’œuvre une forme d’authenticité. Sa conception en deux chapitres est très intéressante. Non seulement, Freddie Francis pose les bases, mais en plus, il glace son œuvre par une ambiance pesante, folle, et incroyablement violente. Brutal et Captivant, ce thriller ne cesse de proposer des rebondissements, tous astucieusement menés. Le twist final, malgré les quelques éléments donnés au fur et à mesure, se trouve être d’une totale efficacité !

C’est un quasi-huis-clos, qui nous est servi, une maison immense sert de décor, les différentes situations qui s’y déroulent avec suspense, procurent la troublante sensation d’une maison hantée.
Les codes du cinéma d’horreur, sont subtilement maîtrisés, la mécanique bien huilée, l’angoisse de l’intrigue est tirée au cordon, elle passionne et pétrifie le spectateur. Le rythme est superbement soutenu, il est impossible de s’ennuyer devant ce petit bijou de l’angoisse.

Freddie Francis, nous propose une fois de plus, un spectacle haletant, pour se faire, il a su ce doté de tous ses talents, la photographie est sublime, la technique dans sa généralité est efficace, la mise en scène brillante et le casting totalement investi. L’ambition de réussir ce film est indéniable, mais plus que cela, on ressent très nettement que le cinéaste souhaitait clouer le spectateur à son siège. Et croyez-moi, c’est vraiment réussi !
Pour ma part, voici l’un des meilleurs films des productions Hammer. "

www.cinevor.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 229 fois
3 apprécient

Autres actions de CVOR Meurtre par procuration