Affiche Michael Kohlhaas

Critiques de Michael Kohlhaas

Film de (2013)

Cévennes Rising

Le parti pris de traiter ce film de manière "non-épique", c'est-à-dire en préférant la narration à l'action, confère une certaine authenticité à l'ensemble du film et à l'idée de ce que l'on peut se faire de nos campagnes d'il y a fort lointain. Il y avait un système juridique pas si obtus que ça à l'époque mais fallait quand même en vouloir pour demander audience. Tout l'intérêt du film porte... Lire la critique de Michael Kohlhaas

8 9
Avatar Sylvain Clément
6
Sylvain Clément ·

Pourquoi Michael Kohlhaas est un chef-d'oeuvre incompris

J'ai eu l'occasion de voir "Michael Kohlhaas" en avant-première. C'était le film qui m'avait le plus tapé dans l’œil lors du dernier Festival de Cannes, et que je plaçais comme mon favori pour la Palme d'Or. Il n'a rien obtenu. Etant donné la présence de Denis Lavant et Bruno Ganz, deux de mes acteurs préférés, et de la réputation d'exigence du cinéma d'Arnaud des Paillères, c'était un film pour... Lire la critique de Michael Kohlhaas

9 3
Avatar Clément M
10
Clément M ·

Eloge de la lenteur...

Ô temps, suspends ton vol ! C'est par cette invite que le réalisateur pourrait convier le spectateur à entrer dans son film. Si j'étais entré par mégarde dans cette oeuvre brute, peut-être aurais-je pu m'abandonner à l'ennui. Peut-être. Ou peut-être pas. Heureusement, la lecture des critiques ici-bas m'a amené à la circonspection. J'ai donc pu sans crainte entamer la séance de ce film dans une... Lire la critique de Michael Kohlhaas

7 6
Avatar Apostille
8
Apostille ·

Une histoire à 2 CV

Quand je regarde l'affiche de Michael Kolhaas, elle rappelle quand même de manière assez nette celle de Braveheart, "Ah ouai ça fait longtemps qu'on a pas vu un bon petit film historique épique" me suis-je dis même si je savais que c'était pas un blockbuster. Après tout, Black Death avait fait amende honorable il y a peu alors pourquoi pas celui-là ?... erreur ! La première heure... Lire l'avis à propos de Michael Kohlhaas

23 7
Avatar sankaman71
5
sankaman71 ·

Critique de Michael Kohlhaas par JimAriz

Assez insolite qu'un réalisateur aussi peu connu comme Arnaud des Pallières arrive à réunir un casting aussi précieux : Denis Lavant, Sergi Lopez, Bruno Ganz et surtout Mads Mikkelsen. C'est d'ailleurs ce dernier qui porte largement le film. Il incarne Michael Kohlhass, marchand de chevaux qui veut se venger de ce qu'il estime un affront de la part d'un baron : d'avoir abîmer deux de ses beaux... Lire la critique de Michael Kohlhaas

6
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Des Pallières dans les yeux

Mads est colère. Son seigneur lui a volé et abîmé ses chevaux. Quand la justice ne fait plus son boulot, Mads décide d'aller mener une vendetta contre ce manant sosie de Michel Gondry. C'aurait pu être un film de vengeance comme on en voit des dizaines chaque année ; heureusement qu'Arnaud des Pallières, réalisateur qui m'était inconnu auparavant, réussit à sublimer son film comme rarement.... Lire l'avis à propos de Michael Kohlhaas

6 1
Avatar Pariston
6
Pariston ·

Kohlhaas Duty

Victime dans l'incipit d'une injustice sans équivoque perpétrée par un jeune enculé de Baron, l'éleveur de chevaux Michael Kohlhaas tente de demander réparation auprès du système judiciaire local, avant de traquer le Baron et de mener une fronde populaire contre la Princesse elle-même. Dès les premières minutes, le ton est donné : ce film est dégoulinant d'académisme, suintant le jeu ampoulé,... Lire la critique de Michael Kohlhaas

23 8
Avatar Mike Öpuvty
2
Mike Öpuvty ·

"Sombre, c'est quand on voit quelqu'un qu'on ne reconnait pas."

ATTENTION SPOIL MAIS QUAND JE DIS SPOIL JE VEUX DIRE SPOIL VOUS VOILA PREVENUS Non mais VRAIMENT! Ne lisez pas si vous ne voulez pas l'histoire! Monsieur Des Pallières Arnaud, me voilà bien embêtée au moment de noter votre film et j'ai bien envie de vous expliquer en détail pourquoi. Ne vous connaissant ni d'Eve ni d'Adam, j'avoue ne devoir ma présence en salle qu'à celle dans votre film du... Lire la critique de Michael Kohlhaas

7 5
Avatar EIA
8
EIA ·

Critique de Michael Kohlhaas par Selene_

L'esthétique du film, à elle seule, mérite cinq points : il est plutôt rare qu'un cinéaste, en n'usant que de décors naturels et de comédiens excellents (Mads Mikkelsen, je te salue), réussise à faire passer des émotions à travers un seul plan parfaitement cadré. La musique est aussi pour beaucoup dans l'ambiance austère et grave du film, mais ces images, ces perspectives, lui donnent une... Lire la critique de Michael Kohlhaas

4
Avatar Selene_
8
Selene_ ·

Critique de Michael Kohlhaas par Selenie

Seconde adaptation du roman éponyme de Heinrich Von Kleist après la version de Volker Schlöndorff en 1969. Cinéaste peu connu Arnaud Des Pallières s'est pourtant fait une réputation enviable dans le cinéma d'auteur, sa radicalité reste assez intéressante pour que des acteurs aussi solides que Mads Mikkelsen, Bruno Ganz ou Denis Lavant acceptent de tourner dans un film aux partis pris tout aussi... Lire la critique de Michael Kohlhaas

4
Avatar Selenie
8
Selenie ·