Bande-annonce
Affiche Midi, gare centrale

Midi, gare centrale

(1950)

Union Station

12345678910
Quand ?
6.3
  1. 0
  2. 2
  3. 0
  4. 7
  5. 12
  6. 46
  7. 18
  8. 8
  9. 2
  10. 1
  • 96
  • 5
  • 45

Un industriel richissime voyage en train et descend à la gare de New York. Sa secrétaire, Joyce Willecombe, remarque le comportement suspect d'un passant et le signale à la police. On découvre quelque temps plus tard que la fille aveugle du milliardaire a été kidnappée. Joe Beacom, qui l'a...

Casting : acteurs principauxMidi, gare centrale
Casting complet du film Midi, gare centrale
Match des critiques
les meilleurs avis
Midi, gare centrale
VS
Midi gare centrale (1950)

Il s'agit d'un film policier en noir et blanc. Le scénario est basique. Lorna, la fille aveugle d'un riche industriel, se fait kidnapper. Une rançon est réclamée à son père. La transaction doit se dérouler dans la gare centrale (Union station) de Chicago. L'inspecteur Calhoun de la police ferroviaire mène l'enquête. La rançon doit être versée mais tout le monde craint que Lorna ne soit abattue. Pratiquement tout le film se déroule dans la gare et dans ses souterrains. On peut dire que les...

4 2
Rendez-vous raté

Qu'est-ce qu'on s'ennuie pendant ce film. Une enquête policière sans rebondissement ni suspense c'est déjà pas terrible, mais en plus ce film est très mal servi par ses acteurs. Le jeune William Holden est inconsistant, dans Boulevard du Crépuscule il m'avait également peu convaincu. Comparé à ses prestations plus tardives dans La Horde Sauvage ou Le Pont de la Rivière Kwaï c'est le jour et la nuit. Nancy Olson est très moyenne, encore une de ces belles gueules d'Hollywood qu'on ne reverra... Lire la critique de Midi, gare centrale

1
Critiques : avis d'internautes (8)
Midi, gare centrale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Panique à Union Station

Un thriller efficace qui est un véritable chef-d'oeuvre du suspense, et que j'aime particulièrement, j'en ignore la raison, mais il a de nombreuses qualités. Servi par un excellent scénario tiré d'un bon roman de Thomas Walsh écrit en 1950 (et immédiatement adapté), le réalisateur utilise avec beaucoup d'habileté le décor de la gare centrale de Chicago (dans le livre, c'était la gare de... Lire la critique de Midi, gare centrale

7 6
Avatar Ugly
9
Ugly ·
Critique de Midi, gare centrale par Broyax

Une histoire d'enlèvement assez rocambolesque par moments, des moments qui tiennent autant au scénario très relâché (pour ne pas dire bancal) qu'aux moyens du bord mis en oeuvre, inhérents trop souvent à a la façon de faire des films dans les années 50. Bref, si le ridicule ne tue pas, au moins il fait sourire... et puis ça tire ! En tout cas, on ne s'ennuie pas trop dans ce polar... Lire l'avis à propos de Midi, gare centrale

3
Avatar Broyax
4
Broyax ·
Découverte
Un film noir classique, à quelques vaches meurtrières près.

Dans son programme de film noir à base de kidnapping, de rançon, et d'enquête policière, "Union Station" est sans aucune doute un modèle, un archétype, la matrice du genre. À ce titre, il est totalement dénué de surprise et la progression de l'intrigue est d'une linéarité exemplaire. Et pourtant, une tension très solide parvient à inonder le récit : voilà la seule véritable surprise.... Lire la critique de Midi, gare centrale

3
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·
Critique de Midi, gare centrale par Maqroll

Un très honnête polar noir de Rudolph Maté, très solide artisan d’Hollywood et pas du tout spécialiste de ce genre habituellement, ce qui ne fait que rehausser sa performance. Le scénario est classique et linéaire avec prise d’otage, demande de rançon et suspense habituel. La distribution est efficace et talentueuse avec au premier plan un William Holden au sommet de son charme, Barry Fitzgerald... Lire l'avis à propos de Midi, gare centrale

3 1
Avatar Maqroll
7
Maqroll ·
Critique de Midi, gare centrale par Ygor Parizel

Un bon petit polar distinctif des années 50. Toute l'affaire du kidnapping d'une jeune héritière aveugle se déroule quasi dans une gare, c'est assez étonnant. L'intrigue réussi à être pas trop prévisible en dehors de quelques détails insignifiants et il y a même deux ou trois scènes franchement prenantes comme ce final dans les tunnels. William Holden et surtout Barry Fitzgerald en routinier... Lire la critique de Midi, gare centrale

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film Midi, gare centrale (8)
Bande-annonce Midi, gare centrale
Vous pourriez également aimer...