C'est une question de croyance et de filiation, avant tout !

Avis sur Midnight Special

Avatar lessthantod
Critique publiée par le

Midnight Special de Jeff Nichols est assez difficile à classer, à la fois fable SF, comte fantastique et road movie. En fait la définition la plus juste serait celle d'une histoire intime (la relation père-fils) et du surnaturel qui s'immisce dans le quotidien. Autant le film est difficile à classer, autant il est assez simple à pitcher et de toute façon l'intérêt du film ne se trouve pas dans son scénario.

Michael Shannon joue donc le rôle d'un père bien décidé à protéger son fils unique, Alton 8 ans, doué de pouvoirs surnaturels. Ils seront accompagnés de deux autres personnages, l'ami d'enfance du père interprété par Joel Edgerton et la mère interprétée par Kirsten Dunst. A eux quatre, ils forment une pseudo famille recomposée, embarquée dans une course poursuite visant à mener Alton vers un lieu sûr. Où exactement et pourquoi, on ne sait pas ! Toujours est-il que sur le chemin, ils seront traqués par une secte religieuse dirigée Sam Shepard, ainsi que par une unité spéciale du gouvernement (des hommes du FBI et de la NSA) dont le leader est joué par Adam Driver.

Le cœur du film, c'est vraiment la question de croyance et de filiation. La relation père-fils est très forte ici et jamais le père ne doute des pouvoirs de son fils ni de la nécessité de l'accompagner vers sa destinée. Après on aime ou on aime pas Michael Shannon, toujours est-il qu'il fait ce qu'on lui demande ... il fait du Michael Shannon, quoi ! Moins connu que Michael Shannon, Jaeden Martell est tout de même très impressionnant dans le rôle du gamin, tout comme Joel Edgerton très bon lui aussi dans son sous-jeu (un peu à l'opposé du sur-jeu de Michael Shannon). Adam Driver quant à lui est le François Truffaut de Midnight Special. C'est l'homme qui cherche des réponses, tout comme François Truffaut dans Rencontre du Troisième Type. Mais à l'inverse de ce dernier, on a du mal à s'identifier à lui car nettement plus secondaire. Dans la même idée, Sam Shepard est complètement sous exploité tout comme Kirsten Dunst. Le film donne l'impression que beaucoup de passages avec Sam Shepard ont été coupés, il est très présent au début du film puis disparait complètement au milieu pour on ne sait quelle raison. Quant à Kirsten Dunst la mère, son personnage n'a absolument aucune incidence sur le récit, elle ne fait que subir les évènements.

Clairement le scénario peut poser problème, trop de personnages sont sous exploités et il ne se passe pas grand grand chose pendant la première heure du film. On a l'impression que Jeff Nichols pratique la rétention d'information pour ménager le suspense, alors qu'en réalité ça ne va créer que de la frustration et de l'incompréhension chez le spectateur. Et puis arrive la dernière demi-heure où tout s'emballe, trop vite selon moi. Mais en fait l'absence de réponses et le rythme un peu bancal du film, ce n'est pas si important que ça. La seule information qui importe finalement, c'est qu'il existe un autre monde et que le gamin doit y accéder. On ne saura rien sur ce monde "parallèle" et on ne sait pas si Alton est un humain doué de pouvoirs ou possiblement un extraterrestre (aka Superman). Le plus important ici c'est d'explorer la relation père-fils, très touchante.

Mais plus que pour son écriture, Jeff Nichols est d'abord connu et salué pour sa mise en scène et sa direction artistique. Dans Midnight Special il y a des fulgurances de mises en scène très chouettes, où l'incroyable s'immisce dans le quotidien, parfois spectaculaires (la chute du satellite dans la station service) parfois anodines (tremblement de terre dans la maison). Le film se passe tout le temps pendant la nuit et la photo est magnifique. Et puis la BO est vraiment très belle, très typée 80's et très immersive. Non vraiment, l'ambiance visuelle et sonore est irréprochable, c'est le gros point fort du film.

Pour résumer ma pensée, si sur la forme c'est vraiment très réussi ... j'ai plus de réticences sur le fond. Le film est beau, mais très peu (pas assez ?) écrit. Autant Mud m'avait convaincu à 100%, autant je reste un peu sur ma faim avec Midnight Special.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 57 fois
7 apprécient

lessthantod a ajouté ce film à 2 listes Midnight Special

Autres actions de lessthantod Midnight Special