La claque de la SF mystère comme on l'aime

Avis sur Midnight Special

Avatar MasterFox
Critique publiée par le

D'un aspect mystérieux et plutôt indépendant de prime abord, Midnight Special n'a pas fait tant de bruit que cela au niveau de la promo. Seuls les adeptes du genre et les cinéphiles aguerris l'ont vu arriver de loin, là où le spectateur lambda est tombé dessus par hasard à la dernière minute. Le réalisateur Jeff Nichols est encore relativement méconnu à l'heure actuelle, et le casting est plutôt modeste (en tout cas de mon point de vue) : Michael Shannon, plutôt cantonné à des rôles de second couteau à priori car je ne l'ai remarqué que depuis 2013 avec Man of Steel et The Iceman malgré le fait de l'avoir vu dans d'autres films auparavant, mais peut-être est-ce un manque d'attention de ma part. On a ensuite Joel Edgerton, qui m'avait répugné lorsque je l'ai connu dans Exodus, mais qui a su se rattraper depuis vu que je l'ai bizarrement recroisé trois fois en à peine un an et demi, et enfin Kirsten Dunst, à peine sortie du placard depuis Spiderman 3, et Adam Driver, récemment découvert dans Star Wars VII. Jaeden Lieberher, quant à lui, qui campe l'enfant nous plongeant dans l'incompréhension, est quasi inconnu au bataillon, pour l'instant...

Pour ce qui est du film en lui-même, sans savoir à quoi s'attendre, on y va et là la magie opère. Le film nous met dans une ambiance, mais une de ces ambiances dans lesquelles j'adore être plongé au cinéma, surtout quand on le regarde dans de bonnes conditions comme celles auxquelles j'ai eu le droit : la fin d'un week-end agité, dernière séance de la soirée, avec un ami, seulement une quinzaine de personnes dans la salle, pas de bruit, juste le film, cette ambiance et moi.
L'affiche nous disait : on tient l'héritier de Spielberg. Les affiches, comme les critiques presse ou les jaquettes de dvd, il ne faut pas leur faire confiance dans la plupart des cas. Mais là, clairement c'est vrai. C'est un de ces films de science fiction mystérieux dont Spielberg ou J.J Abrams ont le secret, et il faut croire que Jeff Nichols l'a découvert. Je comparerais Midnight Special à des films tels que Super 8 et E.T notamment : pour le côté mystérieux, le gouvernement qui court derrière ce mystére, les enfants dans des rôles principaux, la science-fiction ; mais aussi à Tomorrowland et Les Ames Vagabondes pour certains aspects visuels.

La musique est tout bonnement géniale et contribue au moins pour moitié à la création et au maintient de ce climat sombre, mystérieux, tendu. Le film se suit très bien, on plonge dedans au coeur de l'action dès le départ, puis dès les premiers signes de paranormal. Il y a parfois quelques petites longueurs, mais dès lors qu'elles prennent un peu trop d'importance, un événement vient vous en sortir violemment avec une bonne claque sonore et visuelle. Et c'est là que la salle de cinéma prend toute son importance : les effets spéciaux sont ponctuels mais magnifiques et les bruits sont sourds et très soudains quand la terre tremble ou que des événements de grande ampleur surviennent (je n'en dirais pas plus). Au-delà de cela, c'est l'envie d'en savoir plus qui nous embarque tout au long du film, l'histoire est faite de façon à ce qu'on en apprenne un peu plus, qu'on comprenne, mais très progressivement, ce qui nous garde bien en haleine.

En bref c'est un film prenant de par son ambiance, son histoire, et ses effets spéciaux qui vous laissent la bouche ouverte. Un très bon fim du genre bien trop rare à mon goût et qui, à ce titre, mérite d'être souligné et largement d'être apprécie à sa juste valeur. Comme quoi parfois, les meilleurs films sont ceux dont on ne comprend pas tous les éléments, même à la fin...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

MasterFox a ajouté ce film à 3 listes Midnight Special

Autres actions de MasterFox Midnight Special