The Dead Don't Die. They Look On And Help

Avis sur Minority Report

Avatar Paplard
Critique publiée par le

Un an après "A.I. Artificial Intelligence", Steven Spielberg continue à œuvrer dans un de ses domaines favoris, à savoir la science-fiction, avec "Minority Report", adaptation de la nouvelle de Philip. K Dick, avec Tom Cruise, Colin Farrell, Max von Sydow et Samantha Morton.

En 2054, la ville de Washington a réussi à éradiquer la criminalité. Grâce aux visions du futur fournies par trois individus exceptionnels doués de précognition (appelés précogs), les agents de Precrime peuvent arrêter les criminels juste avant qu’ils n'aient commis leurs méfaits. Mais un jour, le chef de l'unité John Anderton reçoit des précogs une vision le concernant : dans moins de 36 heures, il aura assassiné un homme qu’il ne connaît pas encore et pour une raison qu’il ignore. Choqué, il prend alors la fuite, poursuivi par ses propres coéquipiers qui ont pour mission de l’arrêter conformément au système...

Steven Spielberg arrive à faire un excellent divertissement et en même temps un film intelligent. Avec son précédent film "A.I. Artificial Intelligence", il ne montrait pas assez le côté sombre de son monde futuriste et l'édulcorait un peu trop à mon goût. Et là je dois dire qu'il se rattrape très bien avec "Minority Report". D'ailleurs, de nombreuses références aux œuvres de Stanley Kubrick sont présentes dans le film. On a le droit à un univers futuriste (pas si lointain que ça) froid, très crédible et surtout très riche avec les voitures futuristes, les publicités personnalisées, le club à fantasmes ou encore les personnes soumises à des scanners rétiniens. Un monde (enfin seulement à Washington) où les meurtres ont quasiment disparu grâce à Precrime. Le sentiment de totale sécurité veut nous être montré dans cet univers mais paradoxalement, on ne se sent jamais en sécurité, bien au contraire. Trop de sécurité tue la sécurité. On peut y voir aussi une critique des failles du système pénal américain et cela nous questionne sur la place de la sécurité dans notre société actuelle et pour celle du futur. Spielberg rend hommage de belle manière aux œuvres pessimistes de Philip K. Dick.

Le mélange entre l'enquête et les scènes d'action est parfait. Les effets spéciaux sont très réussis et la photographie de Janusz Kamiński est très particulière et retranscrit parfaitement la froideur et l'aseptisation de l'univers que Spielberg veut nous proposer. Le scénario est très bien écrit avec de bons renversements de situations qui nous tiennent en haleine tout le long du film.

N'étant pas un de ses plus grands fans, je dois reconnaitre que Tom Cruise est excellent dans ce personnage un peu dérangé et se droguant depuis la disparition de son fils. Avec ce personnage, Spielberg possède encore un de ses archétypes favoris, représentant de la famille dysfonctionnelle. Les rôles secondaires sont très bons aussi, notamment Colin Farrell et Samantha Morton qui s'en sortent à merveille.

Steven Spielberg nous emmène de façon magistrale dans cet univers futuriste et nous offre une excellente œuvre d'anticipation. Doté d'une mise en scène efficace où le suspens est toujours présent, le scénario du film est très bien écrit avec une approche très bien amenée sur les questions de sécurité et de justice.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 208 fois
Aucun vote pour le moment

Paplard a ajouté ce film à 2 listes Minority Report

Autres actions de Paplard Minority Report