Petit passage

Avis sur Miss Peregrine et les Enfants particuliers

Avatar badgone88
Critique publiée par le

Je n'ai malheureusement plus trop le temps de rédiger de bonnes petites critiques à l'ancienne, mais je tenais à faire un petit passage pour parler du dernier Tim Burton. J'ai vu son Sweeney Todd à moitié, j'ai vu son Alice, je n'ai pas vu son Dark Shadows, j'ai vu son Frankenweenie d'un seul oeil et je n'ai pas vu son Big Eyes. Autant dire que mon intérêt pour Burton ne fait que diminuer, lui qui m'a tant fait rêver devant Edward aux Mains d'Argent ou encore Big Fish . Ce réalisateur ne m'attire plus, comme beaucoup, et les critiques qui accompagnent ses derniers films ne vont pas en sa faveur.

Pourtant, en lisant çà et là quelques avis concernant Miss Peregrine, j'ai senti un petit vent d'encouragement : "magique", "poétique", "renouveau", etc... Bref, mon intérêt pour Tim Burton commençait à se réveiller. Allez, pourquoi pas, on tente.

Deux heures plus tard, non seulement j'ai compris que j'avais perdu mon temps, mais j'ai aussi compris que Tim Burton n'était plus Tim Burton. Enfin si, mais une parodie de lui-même : Miss Peregrine, c'est Tim Burton qui essaie de (re)faire du Tim Burton. Et qui échoue lamentablement.

Une histoire convenue et longue à démarrer, un héros mou du genou et assez insupportable, des Enfants Particuliers très largement sous exploités (un comble !), un méchant incroyablement ridicule, des monstres qui ne font pas peur, des personnages auxquels on ne s'attache pas, etc... Bref, je ne vais pas m'étaler, d'autres l'ont fait mieux que moi. Mais ce film ne propose finalement rien d'intéressant.

Je tenais quand même à parler de la fin, puisque Tim Burton a réussi à m'offrir la scène la plus ratée et la plus gênante que j'ai vue depuis très longtemps. Le genre de scène où tu glisses discrètement le long de ton siège pour te cacher tellement t'as honte. Je parle évidemment de la confrontation entre les squelettes et les monstres durant la fête foraine à notre époque. L'art de sombrer dans le guignolesque et le grotesque. Bon sang cette scène, ç'en était presque dérangeant.

Verdict : NON,NON, et NON, Miss Peregrine ne signale pas le (grand) retour de Tim Burton. Bien au contraire. Si la magie visuelle est toujours présente, Tim Burton ne sait définitivement plus raconter de belles histoires.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de badgone88 Miss Peregrine et les Enfants particuliers