Dans ses gènes

Avis sur Mission-G

Avatar Eric BBYoda
Critique publiée par le

Le programme de "Mission-G" est directement inscrit dans les gènes de sa (co)production : Disney + Bruckenheimer, soit petits animaux qui parlent et gros bastons brutaux. Pourquoi pas ? A l'heure où l'accumulation de films "pour enfants" de plus en plus ineptes force les marketeurs sous acide et les scénaristes déboussolés de Hollywood à recycler, recycler, il n'est pas si déplaisant que ça de voir un cobaye en synthèse (dans tous les sens du terme) de Bruce Willis et Tom Cruise. "Mission-G" suit donc avec application toutes les étapes obligées du "Bruckenheimer-movie" jusqu'au méchant grand robot final qui détruit tout, et la mise en scène efficace alliée à une distribution impeccable (Buscemi, Rockwell, Cruz pour des doublages des cobayes superbement réussis... par contre Zach Galifianakis, très sage, est très en deçà de ce qu'on l'a vu faire jusque là...) fait largement passer la pilule. A peine remarquera-t-on au final que les tics de la maison Disney ont été allégrement sacrifiés sur l'autel de l'efficacité, ce qui n'est pas plus mal... et que, curieusement, le film a manqué de folie, ce qui pour le moins paradoxal. [Critique écrite en 2010]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 359 fois
2 apprécient

Autres actions de Eric BBYoda Mission-G