Previously on Mission impossible....

Avis sur Mission : Impossible - Rogue Nation

Avatar T-rhymes
Critique publiée par le

Mission : impossible... Série TV de Bruce Geller datant de 1966. Adaptée sur grand écran en 1996 par l'illustre Brian de Palma (Scarface) et emmené à l'écran par le plus que populaire (à l'époque) Tom Cruise. Pour les retardataires, dans Mission : impossible, on suis les aventures de la force "Mission : impossible". Une équipe secrète du gouvernement américain opérant au plus haut de niveau de discrétion pour réaliser des missions que ne sont pas autorisés à remplir les autres instances plus officielles du gouvernement telles que la CIA ou le F.B.I.. D'ailleurs si il est bien 2 choses connue de la série (et reprise dans les films), ce sont bien les citations suivantes :"Votre mission, si toutefois vous l'acceptez...", énoncée au début de chacuns des ordres de missions envoyés aux membres de la force, et :"... ce message s'autodetruira.", prononcé à la fin. La force Mission impossible est le dernier recours en cas de situation de crise. Une équipe de professionnels de haut vol envoyés remplir des missions à hauts risques, que d'aucuns considererai à première vue vouées à l'échec. Voilà la recette Mission impossible.
Cette première adaptation fut un gros succès commercial. Elle a rapportée pas moins de 450 millions de dollars de recettes au box office mondial pour un budget de 78 millions. J'avais beaucoup aimé ce premier film. Un classique s'il en est tant son exécution pour l'époque était propre. Mélange quasi parfait d'action, de suspense, de spectaculaire et surtout d'espionnage moderne. Même si aujourd'hui certains de ses effets spéciaux ont mal vieilli, ils restent toujours un plaisir à regarder pour son intrigue et sa brochette d'acteurs (dont Jean Reno, Emmanuelle Beart et Jon Voight quand même).
Avec de telles recettes, il était évident que les Studios Paramount n'allait pas laisser filer la poule au oeufs d'or. Ils mirent donc une suite en chantiers. C'est ainsi qu'en 2000 est sorti Mission impossible 2, réalisé par le légendaire John Woo (Volte Face, The Killer, Un tueur pour Cible, Les repentis, À toute épreuve, Big Hit...). Dans ce second opus, s'en fut fini de l'esprit espionnage et complots politiques mis en avant dans le premier film. D'ailleurs pour beaucoup ce n'est pas un mission impossible en soit mais un film d'action pur et dur comme seul le réalisateur chinois sait le faire. J'avais personnellement adoré Mission : impossible 2, justement pour son côté à la limite du jeu vidéo et ses scènes visuellement superbes, mais tellement absurdes pour peu qu'on prennent un peu de recul. Il est objectivement le moins bon film de la saga, mais reste un bon divertissement. Déjà dans cet opus Tom Cruise avait tenu à exécuter l'un des plans les plus dangereux du film (l'escalade d'une falaise à mains nues avec peu ou prou de sécurité). Le film a lui aussi bien marché à sa sortie. Il a rapporté près 550 millions de dollars de recettes pour 175 millions de budget. Pourtant il a fallu attendre près de 6 ans plus tard pour qu'enfin, une suite voit le jour. Tom Cruise, alors producteur du film entre autres, voulait un réalisateur au style atypique et particulier pour le film. Ainsi même David Fincher (Seven, Fight Club...) fut un temps attaché au projet, mais ce fut finalement J. J. ABRAMS (connu alors uniquement pour ses séries Alias, Felicity ou LOST) qui décrocha le poste. En 2006, est donc sorti Mission : impossible 3. Sans doutes mon opus préféré de la saga. Rythme haletant à la 24, intrigue à multiples rebondissements, séquences de suspense à la tension palpable. MI3 est une réussite et remis la saga au goûts du jour. Avec un budget de 150 millions, le film rapporta près de 400 millions de dollars au box office mondial. Un succès comme ses prédécesseurs. Une suite fut donc logiquement annoncée et c'est en 2011, qu'on a pu découvrir Mission : impossible Protocole Fantôme. Là encore ce fut un réalisateur atypique qui fut choisi en la personne de Brad Bird (qui n'était alors connu que pour ses films d'animation Les Indestructibles et Ratatouille). Un nouvel opus à la réalisation plus que correcte, toujours porté par Tom Cruise. Le film est bon et continu sur la lancée du troisième film. Mais bien qu'efficace dans sa forme comme son fond, avec un scénario classique mais intelligent et des scènes d'actions toujours aussi spectaculaires, je dois avouer que je lui trouve toujours un certain manque de personnalité à ce Protocole Fantôme. Un bon MI, mais pas le meilleur. En tout cas le film rapporta pas moins de 680 millions de dollars pour un budget de 145 millions. Carton plein pour les Studios Paramount. Du coup logiquement aujourd'hui est sorti en salles un nouvel épisode. En bientôt 20 ans, au cinéma, Mission : Impossible s'est imposé comme une saga solide, rentable et au moins aussi populaire que la saga James Bond dans le même registre. Au regard de la première bande annonce de ce Mission : Impossible - Rogue Nation, j'ai eu la sensation de retrouver un vieux compagnon. Mes attentes à son encontre étaient claires, tout comme ses promesses à mon égard. Et alors que je sort à peine de la salle de projection du film, et que j'esquisse un sourire ravi, j'ai cette phrase qui me vient naturellement en tête :"C'était super, comme d'habitude ! À dans 2 ans les gars." Car oui, des suites ont d'ores et déjà été annoncées, et oui MI - Rogue Nation est très bon.
La réalisation est d'excellente facture. Christopher McQuarries (scénariste et réalisateur connu notamment pour son travail sur Usual Suspects, Valkyrie ou encore Jack Reacher avec Tom Cruise) rend un travail impeccable. Ça manque peut être un peu de la folie visuelles qu'avaient apportés successivement John Woo et J. J. ABRAMS a leurs films, mais au moins les habitués de la série sont en territoires connus. Les scènes d'actions sont spectaculaires et particulièrement lisibles (ce qui est un gros plus). Le rythme est soutenu tout le long du film, et le dosage entre instants dramatiques et humour est très correct.
La bande son est tonitruante et contribue largement à l'appréciation du film. Sans briller par son originalité, elle ponctue savamment les différents moment du film, leur apportant force, tension et beauté à la demande. On retrouve aussi des thèmes inhérents à la saga retravaillés avec un certain soin. D'ailleurs retrouver le générique de la saga est toujours délectable.
Le scénario est bien ficelé. Sans être d'une originalité incroyable, il réussi à tenir en haleine malgré les clichés et retournements de situations aperçuent depuis le carrefour d'en face. De l'intrigue politique classique avec en fond l'éternel thème de l'organisation dissidente oeuvrant dans l'ombre à l'insu de tous. Avec un peu de recul, j'y vois même un semblant de plagiat à Skyfall, le dernier James Bond en date. Mais cella ne gâche en rien le plaisir du visionnage alors...
Quand aux acteurs, il faut avouer qu'ils sont tous excellents. Des habitués de la saga (Tom Cruise en tête, Ving Rhames, Simon Pegg, et maintenant Jeremi Renner), aux petits nouveaux (Alec Baldwin et Jennifer Ferguson particulièrement). Rien à redire.
Bref, Mission : Impossible - Rogue Nation est un excellent divertissement et sans doutes l'un des meilleurs opus de la saga. Un incontournable dans les salles en ce moment. Avec des épisodes 6 et 7 déjà sur les rails, j'avoue être assez impatient de retrouver l'équipe pour un nouvel épisode. ROGUE NATION est clairement l'un des meilleurs films d'actions de cet été et peut-être de l'année.

P. S. : alors que Protocole Fantôme était une pub pour les appareils de chez Apple, Rogue Nation a préféré s'accorder les faveurs de Microsoft a coup de Surface, Windows 10 et même Xbox One. Je me demande à qui fera allégeance le prochain film. Mes billes sur Samsung...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 536 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de T-rhymes Mission : Impossible - Rogue Nation