Situation extreme, Mesure extreme, "Tom Extreme"!

Avis sur Mission : Impossible - Rogue Nation

Avatar Georgio_Tribout
Critique publiée par le

MAJ: Juillet 2018

(Après avoir revu l’intégrale de la’ saga il n’y a aucun doute sur le fait que cet opus est le meilleur de tous à mes yeux. Mon avis n’a donc pas changer depuis et j’ai maintenant hâte d’en decouvrir Fallout. )

Situation extreme, Mesure extreme !

L’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec la mystérieuse Ilsa Faust. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

Basique au premier abord, le scénario sait joué avec nos nerfs et fait preuve d'une certaine efficacité. Assez originale sur le fond, l'histoire de ce M.I:5 n'est pas monnaie courante dans les films du genre actuellement. Il réussit l'équilibre parfait entre les scènes d'action démentes et sans C.G.I (ça fait du bien), et une intrigue qui manie le suspense en respectant les codes de la série originelle. Multipliant les faux-semblants le film ne laisse, presque, aucun temps mort. 

Tout est ici redoutablement bien dosé, de l’humour à la rugosité vivaces des bastons, des poursuites au suspense haletant. Le tout empaqueté dans une narration fluide et très enlevé mais sans jamais tomber dans l’hystérie. 

Un trés bon casting. Simon Pegg et Ving Rhames sont de retour( la troisième fois pour Pegg, la cinquième pour Rhames), ces deux là sont désormais indissociable de l'équipe IMF. Le premier joue un rôle capital dans cet opus. Jeremy Renner, finalement meilleur vanneur du film au détriment de Pegg et ça, c'est frais, rempile pour la deuxième fois dans la saga, l'une des nombreuses franchises dans laquelle l'acteur et engager( Marvel, MI, Saga Bourne..).

Et puis Tom Cruise reste indéniablement très fort à tout point de vue. Son personnage il le tient à merveille et ses cascades il les réalise avec un grand brio et, ça se sent, un plaisir indéniable. Il ne peut pas s’arrêter. Et ça le film le met bien en perspective. Il y a d'ailleurs une scène qui m'a fait beaucoup rire où l’acteur a l’air d’être paniqué parce qu’une poursuite à moto risque de se faire sans lui. Bien sûr, il repart et appuie sur le champignon pour notre plus grand plaisir.

Oui mais voilà, la nouvelle venue, Rebecca Ferguson, n'est pas loin d'accomplir l’impossible : voler, à plusieurs reprises, la vedette à ce dernier ! L'actrice "suédoise", choisie après le refus du rôle par Jessica Chastain, assure vraiment tout au long du film. Son regard fait mouche et elle aussi réalise ses cascades. Surement le meilleur personnage féminin que la franchise est connu.une proposition un peu plus rafraichissante que l’ordinaire hollywoodien (allo Marvel ?). 

Mc Quarrie Touch': Dés l'ouverture, folle et jouissive dans tout ce qu’elle a de spectaculaire et de généreux, Mc Quarrie pose son style( comme tous les autres réalisateurs de la saga)
Entre ambition artistique et atmosphère sombre de polar, la réalisation de ce dernier trouve son équilibre. Les excellents morceaux de bravoure auraient pu accueillir la même folie de cartoon que dans Protocole Fantôme mais la mise en scène élégante de McQuarrie préfère la ligne claire, le plan qui dure. Vienne, Casablanca, Londres. Le metteur en scène fait voyager sa caméra de belle façon.

La scène "hitchcockienne" de l'opéra de Vienne est magistralement menée et rare dans ce genre de divertissement. Clamant son amour du vintage

(une mission est délivrée à Hunt via un disque vinyle !)

mais refusant toute nostalgie

(les outils numériques sont ici des outils primordiaux au récit).

On ressent un plaisir coupable durant les scènes d'action comme on pouvait l'avoir dans les blockbuster des années 80-90 comme « L'Arme Fatale » ou « Die Hard.
McQuarrie livre un film d’action / espionnage passant sans ciller de la nervosité à l’ampleur. 
Le réalisateur de Jack Reacher réussi son examen haut la main.

On retrouve, en sous-main, dans le film tout ce qui à fait la franchise. D'ailleurs nombre de références aux autres MISSION : IMPOSSIBLE sont faites

(on cite le piratage de la CIA du premier film ou l’explosion au Kremlin du quatrième),

on y trouve un Ethan Hunt à mi-chemin entre l’homme en quête de sens de M:I3 et la machine irréelle, presque cartoonesque de PROTOCOLE FANTÔME, ainsi qu’un méchant (fantastique Sean Harris) qui, comme celui de M:I2 ou encore Phillip Seymour Hoffman dans M:I3,

serait comme un décalque en négatif du héros.

La poursuite en moto ou Hunt conduit sans casque fait penser au deuxième film également...

Je reviens pas sur les cascades, scènes d'actions et autres courses poursuites. Tout est divinement réglé, aucune fausse note, une CGI presque absente mais un poil grillé dans quelques plans ou elle est utiliser. Cela est imputable à une postproduction accélérer suite à l’avancement de six mois de la sortie du long métrage. Seul véritable petit défaut du film qui ne gâchera pas pour autant le plaisir.

L'ambiance et la BO de Joe Kraemer, compositeur attitré de Mc Quarrie, s'accorde parfaitement. Les airs d'Opéra de « Faust » ou « Puccini » font merveille.

Bref :
Ce Rogue Nation est sans doute le meilleur opus de la saga. Doté d'une ouverture digne d'un James Bond, d'un générique "Vintage" jouissif et servi par un scénario habile, multipliant les faux-semblants ce nouvel opus ne nous laisse aucun temps mort. Mc Quarrie et Cruise ne nous prennent pas pour des cons et le film enquille une série de morceaux de bravoure intelligemment placés, rythmés comme une respiration mettant au tapis sans peine nombreux films de la même veine. Le résultat est calibré, sans bavure et délesté de tout surplus pour nous offrir « le » film d'action de l'été et peut-être même de l'année.....Bonne chance au prochain réalisateur, puisqu'un sixième opus est déjà d'actualité. Après tout Tom Cruise n'a que... 53 ans et il serait apte dans un prochain film à mater un ours, un lion et Chuck Norris et Stalonne réunis, sans les mains.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 426 fois
1 apprécie

Georgio_Tribout a ajouté ce film à 1 liste Mission : Impossible - Rogue Nation

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2015

    Les meilleurs films de 2015

    Avec : Mad Max : Fury Road, Le Tout Nouveau Testament, Les Nouveaux Héros, Un peu, beaucoup, aveuglément !,

Autres actions de Georgio_Tribout Mission : Impossible - Rogue Nation