Affiche Missouri Breaks

Critiques de Missouri Breaks

Film de (1976)

  • 1
  • 2

The Missouri Freaks

Drôle de film, Missouri Breaks. On est pas vraiment fan de western, on y va un peu à reculons mais bon c'est Arthur Penn... y'a Marlon et Jack aussi, on sait à peu près où on met les pieds. Et rien à dire, le travail est bien fait, tout y est. Nouvel Hollywood à plein régime, héros déboîté ok, critique sociale ok, violence servie crue double ok. Un modèle du genre, avec des bouffées d'Easy... Lire l'avis à propos de Missouri Breaks

24 7
Avatar Olympia
8
Olympia ·

Comment Marlon Brando a atomisé le concept d'acteur

Et pourtant tout avait commencé d'une façon presque réaliste. On était parti pour baigner en plein western naturaliste, la prairie immense, à perte de vue, avec trois cavaliers à l'horizon, dans le très beau prologue, des petits truands, des voleurs de chevaux, qui commettent très maladroitement leurs larcins, qui ont peur, très peur lorsque l'action est engagée, et souvent mal engagée, aucun... Lire l'avis à propos de Missouri Breaks

41 10
Avatar pphf
8
pphf ·

L'Ouest démystifié... à nouveau.

Étant un grand admiratif du cinéma d'Arthur Penn, c'est toujours avec une certaine attente que je découvre un de ses films, ici The Missouri Breaks, où il nous fait suivre un voleur de chevaux qui s'installe dans un ranch dans une région du Montana. Le metteur en scène de Bonnie &... Lire la critique de Missouri Breaks

18 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

La brute et le truand

Missouri Breaks appartient comme John McCabe d'Altman, Soldat bleu de Ralph Nelson, Pat Garrett et Billy le Kid de Peckinpah, ou Little Big Man du même Arthur Penn, à ce groupe de nouveaux westerns des années 70 qui donnaient du vieux Far West une image beaucoup plus réaliste, voire crue, et beaucoup moins... Lire la critique de Missouri Breaks

18 10
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Un rayon de soleil nommé Marlon

Il existe des films, un peu plus gris ou maussades que les autres, devant lesquels nous sommes continuellement en attente de quelque chose, d'un début d'histoire, d'un sursaut de l'intrigue ou de la fin d'un calvaire, conjurant l'ennui comme nous pouvons, nous épions l'écran d'un œil fatigué en espérant y trouver une vague lueur d'espoir, une raison d'y croire encore un peu, un semblant de... Lire la critique de Missouri Breaks

17 2
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Duel au sommeil.

Difficile de ne pas manifester sa déception lorsqu’on se retrouve face à une telle réunion au sommet : un duo Brando – Nicholson devant la caméra du grand Arthur Penn : les attentes peuvent évidemment être démesurées. Après l’incursion contemporaine de La... Lire l'avis à propos de Missouri Breaks

14 4
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Le régulateur pervers

Tout commence comme un western classique avec l’antagonisme habituel entre riche propriétaire et voleurs de chevaux avec des décors de ravins accidentés (d’où le titre) . Comme on est dans les 70’s contestataires le riche est forcément dur et inhumain, les voleurs sont comme il se doit des brigands au grand cœur, ados attardés attirés par l’ivresse de la bouteille et la chaleur du bordel.... Lire la critique de Missouri Breaks

8 2
Avatar Zolotoï
8
Zolotoï ·

Marlon Brando ce boulet.

1976. Jack Nicholson et Marlon Brando sont en plein boom, pas au top de leur carrière, mais bien connus quand même. Sort alors un western très attendu avec eux en tête d’affiche, The Missouri Breaks, dirigé par Arthur Penn. Contant l’histoire, plutôt simple, du côté des voleurs de bétail, sympathiques mais un peu niais quand même, à l’image des excellents Randy Quaid, Frederick... Lire l'avis à propos de Missouri Breaks

2 6
Avatar CeeSnipes
7
CeeSnipes ·

Déception

Avant de voir ce film, je me disais qu'il faillait que je le vois qu'il y avait deux de mes acteurs préférés Marlon Brando et Jack nicholson, le film était realisé par Arthur Penn, je n'avais encore rien vu de lui mais il faisait parti des pionniers du nouvel hollywood ! Mais le nouvel hollywood qu'est que c'est ? (bon en vrai je suis sur que vous les savez déjà mais je le... Lire l'avis à propos de Missouri Breaks

1
Avatar Tom Defromages
4
Tom Defromages ·

Critique de Missouri Breaks par Maqroll

Un anti-western d’Arthur Penn avec deux monstres sacrés - Marlon Brando et Jack Nicholson - qui s’affrontent en rivalisant de cabotinage (Marlon Brando l’emporte d’ailleurs haut la main en ce domaine !) dans un univers en décadence qui fleure bon les années soixante-dix… Il y a de bons moments mais le rythme est beaucoup trop lent et le propos très dispersé. Le ton désenchanté – pour ne pas dire... Lire la critique de Missouri Breaks

Avatar Maqroll
4
Maqroll ·
  • 1
  • 2