La gloire est perdue

Avis sur Moi, moche et méchant 2

Avatar mavhoc
Critique publiée par le

Suite à l'énorme succès du film sur Gru et les merveilleuses trois orphelines, Illumination lance une suite un Moi, Moche et Méchant 2 dans lequel Gru va devoir décider quelle carrière il entend embrasser maintenant qu'il n'est plus un vilain et surtout quelle vie de famille il décide de mettre en place.

Le soucis est qu'immédiatement le film ne parvient pas à conjuguer les bons éléments du précédent volet. Ce qui était intéressant c'était d'avoir un méchant en père de famille célibataire. Dès lors que le film prend le parti de s'éloigner de cette situation pour faire un gentil timide qui tombe amoureux et fonde une vie de famille normale, on quitte totalement la substantifique moelle du propos.
On peut aisément se demander quel est l'intérêt du film, quel est son sens, son « pourquoi ». Le récit est extrêmement simple et très prévisible dans la construction du scénario.
On regrettera énormément l'artificialité de la relation amoureuse, totalement imposée, jamais construite qui fait passer n'importe quel film de princesse pour un chef d'oeuvre de la Nouvelle Vague, c'est creux au possible !
A côté de ça les fillettes sont vraiment mises au second plan dans ce volet. C'est à peine si Agnès a le droit à une pseudo-love story jamais réellement développé non plus. On a, là aussi, le sentiment que cette thématique ayant été utilisé dans le précédent épisode on n'a pas besoin de le développer. C'est oublier que le succès de Moi, Moche et Méchant sur le plan qualificatif reposait justement sur les trois petites orphelines.
Les nouveaux personnages sont beaucoup trop simples pour être intéressant malgré un El Macho qui avait du potentiel. On appréciera toujours l'humour bien présent, notamment les Minions très diversifiés dans les usages permettant un réel humour dans bien des moments.
On comprend dès lors qu'Illumination ait investi dans un spin-off sur les personnages jaunes (spoiler alerte : ce film est raté).
On notera également la présence d'une bande-son toujours aussi réussie et unifiée.

C'est donc une suite globalement décevante que l'on a ici. Bien que le film s'autorise quelques rares moments, que les rires soient là, ça demeure bien plus superficiel et moins diversifié et amusant que le premier épisode.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 116 fois
1 apprécie

Autres actions de mavhoc Moi, moche et méchant 2