El Macho.

Avis sur Moi, moche et méchant 2

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Second chapitre de la trilogie Moi, moche et méchant, un autre succès de la franchise toujours réalisé par les cinéastes Pierre Coffin (Les Minions) et Chris Renaud (Comme des bêtes) produit par la société Illumination Entertainment via le studio Illumination Mac Guff (Tous en scène, Comme des bêtes 1 & 2).
Après avoir volé la Lune et réussi à faire trembler le box office mondial, cette suite suit l'histoire de Gru qui a refait sa vie dans le camp des gentils en compagnie de sa jolie petite famille recomposée. Son train-train est interrompu par Lucy Wilde de la Ligue anti-méchants. En un film, un nouveau studio d'animation s'invitait à la table des grands et venait tutoyer Pixar et autre DreamWorks avec un savant mélange entre des dialogues cinglants et une french touch plus noire assez inhabituelle pour l'animation américaine, et qui doit beaucoup à l'irrésistible interprétation vocale de doublage des acteurs Gad Elmaleh (Chouchou, Pattaya) en V.F & celle de Steve Carell (40 ans, toujours puceau, The Big Short : Le Casse du siècle) en V.O pour interprété Gru. Ainsi que l'irrésistible interprétation vocale d'Audrey Lamy (Pauline détective) en Lucy Wilde, Éric Cantona (Looking for Eric) est Eduardo Perez et Jonathan Cohen (Amour et Turbulences) encore en Dr Néfario. Sans oublier les deux réalisateurs Chris Renaud et Pierre Coffin qui sont toujours les voix officielles des Minions, ces petits personnages drôles et attachants.

Bee-do bee-do bee-do.

Ayant abandonné la super-criminalité et mis de côté ses activités funestes pour se consacrer à la paternité et élever Margo, Édith et Agnès, Gru, et avec lui, le Professeur Néfario et les Minions, doivent se trouver de nouvelles occupations. Alors qu’il commence à peine à s’adapter à sa nouvelle vie tranquille de père de famille, une organisation ultrasecrète, menant une lutte acharnée contre le Mal à l’échelle planétaire, vient frapper à sa porte. Soudain, c’est à Gru, et à sa nouvelle coéquipière Lucy, que revient la responsabilité de résoudre une série de méfaits spectaculaires. Après tout, qui mieux que l’ex plus méchant méchant de tous les temps, pourrait attraper celui qui rivalise pour lui voler la place qu’il occupait encore récemment. Rejoignant nos héros, on découvre : Floyd, le propriétaire du salon Eagle Postiche Club pour hommes et suspect numéro 1 du crime le plus abject jamais perpétré depuis le départ de Gru à la retraite ; Silas de Lamolefès, le super-espion à la tête de l’Agence Vigilance de Lynx, patron de Lucy, dont le nom de famille est une source inépuisable d’amusement pour les Minions ; Antonio, le si mielleux objet de l’affection naissante de Margo, et Eduardo Perez, le père d’Antonio, propriétaire du restaurant Salsa & Salsa et l’homme qui se cache peut-être derrière le masque d’El Macho, le plus impitoyable et, comme son nom l’indique, méchant macho que la terre ait jamais porté...

Heuu poulet tikka masala ? Masala ?

Un blockbuster de l'animation au budget de 76 millions de dollars, qui doubla les recettes du précèdent, un véritable succès étourdissant à plus de 970 millions de dollars monde. Gru et ses Minions reviennent pour de nouvelles aventures délirantes avec de l'action, de l'humour et de l'amour ! Les Minions commencent à tirer la couverture à eux dans ce chapitre toujours aussi tendre et décalé, cette suite montre surtout le grand méchant Gru très vulnérable et c'est bien ce qu'on préfère quand l'émotion prend le pas sur les gags.

Bananaaaah ! Potato-naaaaah !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
5 apprécient

HITMAN a ajouté ce film d'animation à 4 listes Moi, moche et méchant 2

Autres actions de HITMAN Moi, moche et méchant 2