Affiche Moi y'en a vouloir des sous

Moi y'en a vouloir des sous

(1973)
12345678910
Quand ?
6.7
  1. 2
  2. 8
  3. 2
  4. 14
  5. 39
  6. 70
  7. 93
  8. 57
  9. 20
  10. 7
  • 312
  • 27
  • 193

Licencié à la suite d'une initiative malheureuse, le conseiller financier Benoît Lepape décide de travailler chez son oncle, un militant syndicaliste. Ses méthodes capitalistes vont surprendre dans un premier temps, mais rapportent bien vite beaucoup d'argent.

Casting : acteurs principauxMoi y'en a vouloir des sous

Casting complet du film Moi y'en a vouloir des sous
Match des critiques
les meilleurs avis
Moi y'en a vouloir des sous
VS
Avatar Fritz Langueur
8
La farce triomphale

Un an après « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » Jean Yanne récidive avec une diatribe corrosive sur les lobbys du pouvoir. Tout y passe, politique, syndicats, mlf, église… et surtout l’argent. « A Paris quand vient le mois de mai, la pousse du muguet ne nous attendrit pas ». Le ton est donné dès les premières minutes avec une scène de barricade très caricaturale sur fond de musique de légion romaine, où la Confédération Générale Interprofessionnelle scande «...

8 4
Moi y'en a pas arrêter de m'en souvenir

Pour ceux qui s'inquièteraient de ma santé mentale en constatant que je recommande un film auquel j'ai mis 4, je répondrais que moi y'en a faire ce que je veux... ... après quoi, j'argumenterais, bien sûr ! Bon, soyons clairs d'emblée, je n'aime pas Jean Yanne et ses films... je les trouve prétentieux, lourds, vulgaires... bref, je leur reconnais fort peu de qualités. Qu'il s'agisse de "Laisse aller... c'est une valse" ou de "Deux heures moins le quart avant J-C" (sauvé des eaux par quelques... Lire l'avis à propos de Moi y'en a vouloir des sous

1
Critiques : avis d'internautes (18)
Moi y'en a vouloir des sous
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lâche nous la grape, les vendanges sont faites

Alors, voilà. J'ai mis 9. Cependant, ne vous attendez pas à un bijou de cinéma. Il y a même de ce côté pas mal à redire : les acteurs ne sont pas toujours au top, le montage est parfois un peu bancal, de même que le rythme global du film qui s'attarde un peu trop sur certains détails qui n'apportent pas nécessairement beaucoup au film. Mais comme toujours avec Jean Yanne, la richesse... Lire la critique de Moi y'en a vouloir des sous

4
Avatar G_Savoureux
9
G_Savoureux ·
En ce temps où on savait faire des comédies féroces et intelligentes

... Jean Yanne a réalisé ce petit bijou qui est pour moi son chef d’œuvre (avec encore plus de répliques d’anthologie et moments de bravoure que dans "Tout le monde il est beau..."). L'évolution du monde depuis fait qu'il n'a pas parfaitement vieilli (qu'elle est loin l'époque où les syndicats étaient une puissance faisant peur au patronat, où on pouvait imaginer des féministes... Lire l'avis à propos de Moi y'en a vouloir des sous

4 2
Avatar Antoine Cani
8
Antoine Cani ·
Découverte
"L'homme est un opportuniste et tout le reste n'est que littérature"

Un vrai jeu de chamboule tout dans lequel Yanne n'épargne personne dans une critique sociale dans l'ensemble bien vue quoiqu'assez brouillonne. On remarquera que Jean Yanne semble particulièrement à l'aise dans les scènes de foules et on retiendra quelques morceaux de bravoure comme le ballet des C.R.S. ou le chemin de croix surréaliste de l'église ainsi qu'une bande sonore délirante mais... Lire la critique de Moi y'en a vouloir des sous

1
Avatar estonius
8
estonius ·
Génialissime !

« Oh le fumier, oh l'ordure ! » Quelle clairvoyance ! Le film passe en revue le capitalisme, les syndicats, le patronnat, la religion, etc. Avec beaucoup de cynisme, comme toujours dans les films de Jean Yanne, tout le monde en prend pour son grade pour notre plus grand plaisir. Jean, tu étais un génie ! On saluera par ailleurs la prestation de Magma, mythique ... Lire l'avis à propos de Moi y'en a vouloir des sous

6
Avatar Momodjah
9
Momodjah ·
MOI Y'EN A VOULOIR DES SOUS de Jean Yanne

Ce film a été écrit par Gérard Sire (1927-1977) et Jean Yanne (1933-2003) tous deux hommes de radio. Après "les évènements" de mai 1968, le film renvoyait dos à dos patronat et syndicalisme. Qui font leurs petites affaires sur le dos des travailleurs. Jean Yanne avec son personnage de Benoît Lepape, imagine un capitalisme à conscience humaine et un syndicalisme un peu plus préoccupé par le bon... Lire l'avis à propos de Moi y'en a vouloir des sous

2
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·
Toutes les critiques du film Moi y'en a vouloir des sous (18)