Un dernier pour la route, avec lequel on ne boude pas notre plaisir

Avis sur Mon beau-père et nous

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Troisième et dernier opus de la saga initié par Jay Roach avec les hilarants Mon beau-père et moi (2000) suivis de Mon beau-père, mes parents et moi (2005).

On attendait avec une certaine impatience ce nouvel opus (même si rares sont les suites qui vaillent la peine), mais Jay Roach était trop occupé avec The Dinner (2010), le remake US du Dîner de cons (1998), c'est finalement Paul Weitz qui lui a succédé, ce qui ne nous a pas rassuré puisqu'on lui doit (entre autre) le teen-movie American Pie (1999) et le calamiteux L'Assistant du vampire (2009).

Au final, plus de peur que de mal avec Mon beau-père et nous (2010), puisque si le film est loin d’être aussi drôle & original que ses prédécesseurs, le film n’en reste pas moins sympathique et divertissant du début à la fin.

Et on ne boude surtout pas notre plaisir d’y retrouver Robert De Niro, Ben Stiller, Dustin Hoffman, Barbra Streisand, Owen Wilson & Laguine (le chat), aux côtés de nouvelles têtes (inattendues) telles que Harvey Keitel, Laura Dern et la surprenante (et sexy) Jessica Alba qui nous réserve une scène d’ivresse d’anthologie.

Alors certes, le rythme accuse quelques baisses de tension & l'humour y est aléatoire, mais n'en demandons pas tant, c'est déjà le troisième volet, il est donc normal que cela s'essouffle et que cette histoire se termine définitivement, avant de trop tirer sur la corde.

(critique rédigée en 2011, réactualisée en 2020)

http://bit.ly/CinephileNostalGeekhttp://twitter.com/B_Renger

« Tu m’avais dit qu'elle vendait des pilules pour bander, pas que c'était elle la pilule. »

« - Greg, depuis qu'ensemble on a fait ce lavement, j'ai envie de toi.
- Mais ça n'était qu'un lavement. C'est vrai, je crois que t'idéalises le lavement. »

Mes autres répliques

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 59 fois
1 apprécie

RENGER a ajouté ce film à 2 listes Mon beau-père et nous

Autres actions de RENGER Mon beau-père et nous