La reine se meurt

Avis sur Mon roi

Avatar Dydydj
Critique publiée par le

Ce film relate la maltraitance psychologique de Giorgio envers Tony, "sa femme". Entre guillemets puisqu'il l'aime sans l'aimer. Il la considère sans la considérer. Ils nous font rire tout en nous faisant frissonner.

J'ai beaucoup aimé ce film ne serait-ce que dans la qualité d'interprétation. On comprend pourquoi Emmanuelle Bercot a reçu un prix. Ce sont des scènes poignantes qui font reconnaître son brillant jeu d'actrice : lorsqu'elle crie sous la pluie, lorsqu'elle pète les plombs, lorsqu'elle est amoureuse. Toute ces petites choses qui me la font admirer. Et ne parlons pas de Vincent Cassel, cet homme que j'adore mais qui arrive au travers d'un film à être détestable. Il n'y a plus d'acteurs, et c'est en ça qu'on reconnaît leur talent : ils arrivent à nous faire oublier qu'ils jouent et ça c'est troublant. S'ajoute à cela la qualité de la réalisation de Maïwenn, qui nous prend aux tripes, cette caméra légère qui bouge avec les personnages, affirmant le réalisme du film, des plans fixes et précis. J'adore. Ne parlons même pas de l'histoire en elle-même : tellement poignante !

Pourtant, même si j'ai adoré, j'ai comme un goût amer dans la bouche. Pour ça que je n'ai mis que 8. Je trouve que le travail n'est pas assez approfondi. La temporalité est floue, l'évolution des personnages aussi. En fait, on voit l'évolution dans le temps qu'au travers du gosse. Sinon, on a pas vraiment idée depuis combien de temps ils se fréquentent, etc. Peut-être que c'est choisi (la vitesse du temps qui passe made by Maïwenn ?), toujours est-il que j'ai pas spécialement apprécié. De plus, j'ai trouvé la famille un peu trop recalée au second plan - à mon goût. En effet, le père de Girogio à l'ai vraiment important pour lui : pourquoi ne le voit-on pas ? Les parents de Tony sont quasiment inexistant, et ne parlons même pas du vide interstellaire que représente le personnage de son frère. Enfin ce qui me dérange c'est pourquoi elle a provoqué cet accident ? Forcément il lui a fait un petit coup de pute, non ? J'aurai voulu savoir POURQUOI ! Et surtout - lors de la rééducation - j'ai pas trouvé que toute cette ambiance avec ses amis est un quelconque fond, je n'en vois pas l'intérêt, à part nous donner une bouffée d'air.

Au final, j'ai vraiment vraiment adoré. Maïwenn a ce talent de filmer et réaliser des sujets qui me plaisent (cf Polisse), la qualité des acteurs fait qu'on en oublie quelques défauts, et les passages si poignants nous font oubliés le monde autour de nous pour quelques instants. Il y a des défauts, certes, mais pour autant on se laisse bercer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
1 apprécie

Autres actions de Dydydj Mon roi