Aime-toi, le ciel t’aidera

Avis sur Mon roi

Avatar Vincent_Ruozzi
Critique publiée par le

Le récit se construit sur l’histoire de deux ruptures, celle des ligaments du genou de Tony lors d’un tout schuss un peu trop rapide et celle de sa rupture consommée, dans tous les sens du terme, avec son mari, Georgio. Le parallèle entre ces deux blessures se fait de manière directe par une psychologue dès l’arrivée de Tony dans un centre de rééducation. La réalisatrice, Maïwenn, a donc chaussé ses gros sabots et mis les pieds dans le plat. On comprend vite que le subliminal et l’imagination ont peu de chances d’être au rendez-vous. Le spectateur a donc droit à un buffet à volonté de larmes, de cris et de rires.

La principale force de Mon Roi est sans aucun doute le jeu des acteurs. Vincent Cassel est tout simplement envoutant dans son rôle de Georgio. Tout comme Narcisse, Georgio, est un chasseur. Dans la jungle parisienne, la gazelle est sa proie. Charismatique, manipulateur, Cassel crève l’écran. Après avoir déjà joué pour la réalisatrice dans Polisse, Emmanuelle Bercot remet le couvercle et interprète Tony, femme de caractère qui se retrouve sur le joug de son compagnon. Les autres personnages, qu’ils soient amis, parents ou enfant, gravitent autour du couple formant le noyau de Mon Roi qui est une histoire d’amour avant tout.

S’il y a bien une qualité que l’on peut attribuer au film, c’est sa sincérité. Avec une vision de la vie peu idyllique où l’on peut palper sous la surface un fort ressentiment à l’égard de la gente masculine, la réalisatrice, près de 10 ans après son Pardonnez-moi, revient à la charge sur sa propre expérience. Mon Roi plaira aux amateurs de montagnes russes émotionnelles et de performances théâtrales, mais reste poussif voir brouillon sur le fond. Le voyeurisme exacerbé de certaines scènes n’apportent rien et dans ce déchainement d’émotions, deux ou trois loopings en moins n’auraient pas été de refus. Là où le film fait l’unanimité, c’est qu’il ne laisse personne indifférent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 710 fois
14 apprécient

Autres actions de Vincent_Ruozzi Mon roi