Crime Social

Avis sur Monsieur Verdoux

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Tragi-comédie noire signée Charles Chaplin, Mr Verdoux est le premier film où il va abandonner son personnage de Charlot et surtout le symbole de son déclin populaire dans le pays de l'oncle Sam. Il était alors en pleine tourmente dans sa vie privée à cause d'un procès pour reconnaissance en paternité ainsi que des liaisons avec des femmes plus jeune que lui.

Mr Verdoux est surtout une œuvre confirmant certaines pensée politique de Chaplin (et quelle honte sur cette fabuleuse terre de liberté qu'était les USA d'oser avoir des idées de gauche), c'est une véritable satire aiguë de la société qu'il nous livre-là alors que l'on entre doucement dans la guerre froide et la paranoïa politique.

Basé sur une idée d'Orson Welles, autour d'un célèbre tueur français, Chaplin la transforme et la remanie pour en faire cette satire où l'on va suivre Mr Verdoux, simple employé de banques réduit au chômage par la crise de 1929 qui va épouser de riches veuves qui mourront rapidement par la suite. Le scénario est bien écrit et passionnant, tout comme les personnages et en particulier le principal, charmant et cynique (très bien interprété par Chaplin lui-même qui montre une fois de plus sa capacité à tout faire avec génie).

Il brasse différents thèmes, outre l'après-crise, à travers l'étude complexe de cet homme qui semble simple, doux et normal et qui va se mettre à tuer pour faire vivre sa famille, il étudie l'après-guerre ou encore la société qui change (notamment à travers un très bon et intelligent discours final). Si la mise en scène est plutôt classique, elle est bien faite et efficace et la photographie en noir et blanc est assez jolie. Les autres interprétations sont impeccables et il n'oublie pas de rajouter quelques touches humoristiques qui marchent à merveille, sans jamais plomber le récit.

A la suite de cet échec populaire ainsi qu'à cause de ses idées, Chaplin devient peu à peu une cible de la part des conservateurs et républicains de ce pays et suite à la chasse au sorcière et au Maccarthysme il quittera les USA pour la Suisse en 1953.

En attendant, Mr Verdoux reste un très bon film, l'un des préféré de son auteur qui déclara que c'est son film le plus intelligent et le plus brillant. C'est aussi l'un de ses plus personnels et finalement il en devient assez touchant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 573 fois
9 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 4 listes Monsieur Verdoux

Autres actions de Docteur_Jivago Monsieur Verdoux