Avis sur

Monsieur Verdoux par Perdita

Avatar Perdita
Critique publiée par le

un petit banquier sans histoire ruiné suite au crack de 1929 décide d'épouser des femmes riches, de les tuer et d'hériter dans le but de subvenir aux besoins de son épouse invalide et de leur fils.

Humour grincant, Chaplin parlant. Ce film est un petit bijou.
on pense à Brabe bleue, à Landru.

Chaplin nous balade gentiment entre les meurtres foireux et l'attachement que l'on ne peut s'empêcher de porter au personnage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 377 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Perdita a ajouté ce film à 1 liste Monsieur Verdoux

  • Films
    Illustration Olderies

    Olderies

    Avec : Arsenic et Vieilles Dentelles, Annie Hall, Prends l'oseille et tire-toi, Monsieur Verdoux,

Autres actions de Perdita Monsieur Verdoux