"Ministry of Torture"

Avis sur Monty Python : Le Sens de la vie

Avatar B0mbii
Critique publiée par le

Bonjour !
-Bonjour !
-Bonjour !
-Bonjour.
Ping ! C'est la machine qui fait "ping" que vous entendez, la machine favorite de cet idiot d'inspecteur ne s'attardant que sur le formel et non sur le cœur des choses, sur leur sens, sur le sens de la vie.

L'absurde dénonce donc l'absurdité avant tout, malgré tout, la vérité l'est, absurde, tel un costume rose, tel un prélèvement mortel sur un humain vivant, telle la vie.

Les époques se démultiplient, les métaphores aussi, les gens rient, sur ce fameux autoroute habité par la vie. La notion de cinéma est enfin saisie, comique sarcastique, voire même narcissique, les Monty Python se savent drôles, et ils en profitent pour magnifier leur humour déjà follement efficace par ce joli enrobage au caramel, ou au chocolat.

Le sens de la vie, le film n'a pas de sens, mais chaque scène en a plus qu'un rond-point.

Vrai, tout est vrai, comme cette famille, ces mômes, deux milles naïfs défilent dans les rues pendant que deux êtres aussi riches que lamentables se morfondent, leurs biens sont dispendieux, comme cet appareil, cette machine inutile mais onéreuse.

De plus en plus tôt, la sexualité nous aborde, brutalement ou en douceur, implicitement ou non, certains ont du mal, d'autres l'acceptent parfaitement, malgré leurs obligations, cette dictature scolaire ou sociale, cette dictature d'une époque.

Ils sont visés, ces haut-gradés, le cul posé sur leurs chaises pendant que d'autres se font démembrer, le médecin vient quand ils le souhaitent... C'est drôle, c'est hilarant même, mais c'est satirique et profond, oui...

Cette société qui te force, à manger, que ce soient de la propagande, des papiers, ou même du poulet, elle t'engraisse, et les poissons matent, au chaud, dans l'eau, dans leur bain, ces salauds de supérieurs hiérarchiques qui finiront retraités à 50 ans alors que d'autre travaillent, que des employés dépasse l'âge de négliger les couches. La révolte a commencé, et Dieu merci, ce sont eux, ces six fanfarons qui la mènent au bout.

C'est fou, mais presque jamais un film n'aura été aussi con tout en étant aussi intelligent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1099 fois
28 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de B0mbii Monty Python : Le Sens de la vie