👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

A la fois ingénieux et fataliste, "Moon" dénonce les manières abusives des grosses sociétés qui se permettent d'aller au-delà de la morale pour satisfaire leurs besoins. En d'autres termes, Moon propose un rêve inaccessible à un être humain désireux de revenir à une vie normal. Ayant un peu de mal à démarrer, le film se révèle être très bien écrit et accrocheur, ce qui est toujours un objectif difficile à atteindre pour un "huis clos". Sam Rockwell est brillant dans ce rôle submergé par une mélancolie des plus dramatiques. Cerise sur le gateau: la BO inspirée du grand Clint Mansell. Un petit film qui prouve que le budget ne fait pas tout.
snakesolid203
7
Écrit par

il y a 8 ans

1 j'aime

Moon
real_folk_blues
8
Moon

Gens de la lune

Avec trois francs six sous de budget ( environ 0.56 cents d'euros) et un acteur, Bowie junior nous livre sans doute l'un des films de SF les plus interessants et personnels de ces dernières...

Lire la critique

il y a 11 ans

117 j'aime

4

Moon
Gothic
8
Moon

Life on Moon ?

(Ambiance) Pour un premier film, le fiston de David Bowie nous pond une œuvre qui tient sacrément bien la route. Un homme à Gerty en vaut deux Déjà, certains lieux communs de la SF sont évités, et...

Lire la critique

il y a 7 ans

63 j'aime

9

Moon
Torpenn
6
Moon

Lune et l'autre

Moon, attendu un peu comme le loup blanc suite à une jolie réputation et une non-sortie française un peu incompréhensible appartient à un sous-genre de S-F qui n’est pas antipathique en soi : la vie...

Lire la critique

il y a 10 ans

50 j'aime

13

H
snakesolid203
8
H

Critique de H par snakesolid203

Dommage qu'il y ait eu si peu d'épisodes car c'était si drôle et si détendant! Ce fut largement la meilleure époque du duo comique Eric & Ramzy. Les gags parfois pas très recherchés finissaient par...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Baby Cart 2 : L'Enfant massacre
snakesolid203
10

Critique de Baby Cart 2 : L'Enfant massacre par snakesolid203

Dans la pure lignée du premier, Misumi nous étonne d'avantage dans cet épisode en accordant plus d'imporatnce à l'enfant et en poussant une très belle esthétique à son extrême. La réalisation...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Combat sans code d'honneur
snakesolid203
8

Critique de Combat sans code d'honneur par snakesolid203

Ici, il n'y a pas d'honneur ni de morale, seul le plus fort s'en sort. C'est ainsi que Fukasaku impose sa vision des yakuzas à travers cette oeuvre tragique dans laquelle on peut admirer avec quelle...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime