Affiche Morse

Critiques de Morse

Film de (2008)

"Laisse le bon entrer" ?... ouais c'est vrai que c'est moche.

Attention chef d'œuvre. Alors déjà, la décision d'intituler ce film « Morse », alors que le titre en anglais est Let the right one in – traduction littérale du suédois – mérite un débat à elle toute seule. Mais passons sur les éternelles bougonneries franco-françaises. Chef d'œuvre je disais, par sa photographie, pour commencer. Ce film est tout blanc, comme la neige, parsemé de rouge – je... Lire la critique de Morse

121 17
Avatar Spark
10
Spark ·

Au-revoir les vivants

[Contient des spoils] Un film de vampires qu’on aurait vidé de son glamour, dans une Suède enneigée et socialement défavorisée. Des protagonistes de 12 ans. Pas d’espoir, ou si peu. Un programme audacieux, une véritable réussite. Le récit se répartit sur trois instances : les adultes, la misère ; l’enfance, un calvaire ; le vampire, un enfer. Pas d’échappatoire, mais un monde blafard... Lire la critique de Morse

104 6
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Laisse-moi entrer

La neige immaculée recouvre une petite ville à l’agonie. Agonie silencieuse interrompue par un souffle, une voix : Oskar. Une tête blonde angélique ? Les apparences peuvent être trompeuses… Une rencontre nocturne, un regard échangé, une amitié nouvelle. Une fillette, Eli aux grands yeux noirs, mais une fillette pas comme les autres. Figée dans un corps frêle et au visage... Lire la critique de Morse

53 12
Avatar Lilange
8
Lilange ·

Le Rouge et le Blanc

Oscar est l'exemple de l'enfant considéré par ses camarades comme faible et trop différent, donc comme une victime idéale. Blondinet d'aspect frêle et maladif, il subit les humiliations infligées par une bande de jeunes de son âge. Mais le soir, dans sa chambre ou dehors, dans le parc enneigé autour de son immeuble de banlieue, il imagine une improbable vengeance en prenant en main son poignard... Lire la critique de Morse

50 18
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Let the Right One In

De la neige qui tombe. La manière dont les flocons descendent du ciel est tout à fait semblable au rythme de Morse, et il aura l'air d'un film apaisé, à l'atmosphère particulière, dont la lenteur marque de toute évidence le spectateur. Morse parle de vampires, mais surtout de l'être humain. Procédé classique, Il s'empare d'un thème fantastique pour dresser un portrait de l'Homme ; une réplique... Lire la critique de Morse

41 3
Avatar Charlotte-Bad
8
Charlotte-Bad ·

Un drame magnifiquement cruel propice à la perfection

-T'es blessé ? Là. -Des garçons de ma classe. Tu vas à quelle école ? -Oskar, écoute moi. Il faut riposter. T'as jamais riposté. Pas vrai ? Alors, vas-y. Riposte. Frappe fort. -Ils sont trois. -Frappe encore plus fort. Frappe aussi fort que tu peux. Et ils arrêteront. -Et sinon ? -Je t'aiderai. Je peux t'aider. Morse est très clairement ce que... Lire l'avis à propos de Morse

32 22
Avatar JéJé fait son Bagou
10
JéJé fait son Bagou ·

Morse, ololol

/!\ Spoil /!\ -.-. .----. . ... - / ... -.-- -- .--. .- / -.-. --- -- -- . / ..-. .. .-.. -- / -.. . / ...- .- -- .--. .. .-. . --..-- / -- .- .. ... / -.-. .----. . ... - / --.- ..- .- -. -.. / -- . -- . / - .-. --- .--. / ... ..- ..-.. -.. --- .. ... / .--.- / -- --- -. / --. --- ..- - .-.-.- / . - / --.- ..- .- -. -.. / .--- .----. .- .. / ...- ..- / .-.. .- / - .-. --- -. -.-. .... . / -.. .... Lire l'avis à propos de Morse

226 55
Avatar Lunem
7
Lunem ·

Skol ofenstrü

Tout ce qui précéda le visionnage de ce film était enveloppé d'un désir non feint et alimenté par des critiques dithyrambiques en libre lecture sur Sens Critique et des deux seules revues cinéma que je lis, feuillette, ouvre aléatoirement (dont la version écourtée de leurs critiques sont disponibles sur allociné, qui souvent a trop tailler pour en extraire ce qui semble être l'essence n'est... Lire l'avis à propos de Morse

31 6
Avatar Kenshin
6
Kenshin ·

La Bête et le Prince

Résumer le long-métrage de Tomas Alfredson en une phrase peut inciter à le comparer à un autre film de vampires récent, mettant lui aussi en scène deux jeunes âmes tourmentées, et qui s’apparentait avant tout à un bon coup industriel, que je nomme Twilight – Fascination. Dans les deux cas, un vampire se cache au sein d’un couple d’adolescents. Le rapprochement s’arrête cependant là car Morse a... Lire la critique de Morse

22 9
Avatar AudreyAnzu
8
AudreyAnzu ·

It follows

L’enfance au cinéma est souvent un catalyseur de thèmes universels allant de l’innocence jusqu’à la violence du monde. Avec leur petite tête blonde, les enfants lèvent les yeux au ciel et observent avec candeur le monde dans lequel ils essayent de s’intégrer. Un monde créé, modelé, articulé ou détruit par un univers adulte qui n’échappe jamais à ses travers. Le cinéma est une porte... Lire la critique de Morse

27 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·