Morse moi.

Avis sur Morse

Avatar Inès Andréa Parker
Critique publiée par le (modifiée le )

Je suis réfractaire au froid, aux films fantastiques, aux bêtes de festivals ainsi qu'au sentimentalisme niais sur les liaisons entre marginaux.

Et pourtant je me suis laissée mordre pas Morse.

Ce conte funèbre m'a vidé de mon sang pour me laisser aussi diaphane qu'Oskar. Je n'ai pas bâillé une seule fois, ce qui est étonnant, vu l'heure tardive à laquelle je l'ai visionné. Chaque scène a sa place, aucune interminable lourdeur dans les actions, aucun dialogue lacunaire ponctué de silences de 5 minutes entre chaque réponse - qui semblent être l'essence même des films qui se veulent psychologiques ou poétiques.

L'histoire me rappelle celle de Peter Pan, seulement c'est Wendy (Eli) qui vient émoustiller Peter (Oskar) à sa fenêtre. L'un des deux ne grandira jamais, mais à quel prix ?

Ce romantisme doucereux m'a enveloppée à l'image de ma rassurante couette, alors que je m'étais projetée dans la banlieue de Stockholm.

Je ne m'attendais pas à une fin heureuse étant donné la dramaturgie de ce genre de film témoin du délitement sociétal etc...

Si je ne mets pas une note supérieure, c'est à cause des effets spéciaux qui m'ont fait vérifier par trois fois la date de réalisation du film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 393 fois
Aucun vote pour le moment

Inès Andréa Parker a ajouté ce film à 1 liste Morse

  • Films
    Illustration Top 10 Films

    Top 10 Films

    Avec : Donnie Darko, The Theatre Bizarre, L'Apollonide, souvenirs de la maison close, Morse,

Autres actions de Inès Andréa Parker Morse