Visuellement, ça envoie du lourd. Un film sympathique à découvrir au cinéma.

Avis sur Mortal Engines

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Avant de commencer, je tiens à préciser que je sais qu'il s'agit d'une adaptation d'un roman du même nom mais que je n'ai pas lu. De toute façon, ce ne sera pas une critique comparant le livre et le film. En voyant la bande-annonce, j'étais impatient de découvrir ce long-métrage et son univers qui avait l'air très chouette. Je ne m'attendais pas à un chef d'oeuvre malgré la bande-annonce qui nous montrait que ça a été scénarisé par Peter Jackson (la saga qui vous vient en premier à l'esprit en entendant ce nom est évident) et non réalisé comme une certaine bande-annonce a voulu faire croire. Bref, j'ai enfin pu voir le film pour voir si il était à la hauteur de mes quelques attentes (pas une grosse attente mais une petite curiosité), je n'ai pas été déçu de ma séance. Ce n'est pas un chef d'oeuvre comme certains ont du s'attendre mais ça reste fort sympathique malgré les quelques défauts à reprocher.

  • Positif

Personnages: Hester (Hera Hilmar) est une jeune fille qui veut venger sa mère en tuant Valentine, ça se comprend quand on se met à sa place. Sa mère était tout ce qu'elle aimait dans ce monde et elle s'accroche à celui qu'elle considère comme le responsable de cette tragédie. C'est un personnage attachant qu'on a envie de soutenir quand on connait son histoire. Tom (Robert Sheelan) est un jeune responsable des bennes (qui doit trouver des pièces rares dans les poubelles) de musée fan de Thaddeus Valentine et fasciné par l'ancienne technologie qui existait avant cette époque. C'est un personnage attachant dans sa manière d'agir et qui évolue bien au fur et à mesure de l'aventure. Thaddeus Valentine (Hugo Wearring) est un manipulateur qui fait ce qu'il peut pour le bien de son peuple, ça se comprend mieux quand on se met à sa place. Après, il a une histoire intéressante et il fait ce qu'il peut pour éviter que son peuple soit dans le besoin. Même si on approuve pas ses méthodes, on admet qu'il fait ce qu'il peut. Katharine (Leila George) est la fille qui adore son père et refuse de croire qu'il pourrait faire des choses abominables, elle a une petite utilité dans le scénario mais une très bonne évolution par rapport à qui elle doit croire. Shrike (Stephen Lang) est un robot qui a un compte à régler avec Esther, on le comprend mieux quand on apprend à le connaître mais je n'en dirais pas plus dans ici. Jihae (Anna Fang) est une guerrière puissante qui cherche à protéger Hester parce qu'elle était une grande amie de sa mère, c'est une bonne raison et une femme forte qu'il ne faut pas sous-estimer. Les autres personnages aident quand il le faut, il n'y a pas grand chose à en dire d'autres.

Symbolisme: C'est du très bon symbolisme que l'on a avec ce long-métrage entre Londres et son entrée qui est comme une bouche de monstre ou le fameux mur qui cache une face cachée de ce monde chaotique, comme l'autre coté d'une pièce de monnaie. Ou alors, l'énorme cité qui représente ce que les spectateurs du cinéma lambda demandent, plus de spectaculaire (un peu comme "Jurassic World' avait fait d'ailleurs). Enfin, c'est un symbolisme qui fonctionne bien et qui sait se faire voir comme il se doit.

Fin: Une fin heureuse pour nos personnages et pour les peuples qui amènera surement du progrès pour améliorer le monde à l'avenir. Après, est-ce que c'est l'annonce d'une future suite ? Personnellement, je trouve que le film s'est bien conclut de lui-même sans nous annoncer une suite et c'est une bonne chose mais je ne dirais pas non à une suite si elle est en préparation.

Effets spéciaux: La bande-annonce nous en avait déjà donné un petit avant-goût et là on a une confirmation, ils sont très beaux. Chaque scène a très bien été travaillée sur les effets spéciaux, on croirait presque que c'est réaliste avec ceux-ci. Si vous voulez voir ce long-métrage pour ses effets spéciaux uniquement alors vous ne serez pas déçu.

Références: On sent que ce long-métrage a puisé certaines inspirations d'autres films comme "Terminator", "Avatar" ou "Star Wars" mais ce n'est pas un problème parce que ça ne nous gâche pas le long-métrage pour autant. Et puis, on a le droit de s'inspirer d'autres œuvres que l'on connait tant que ce n'est pas copié.

Introduction: Commencer par une voix-off qui nous raconte comment le monde en est arrivé là est une bonne idée, surtout quand ça enchaîne par la découverte visuelle de certaines cités qui sont capables de rouler. En tout cas, c'est une bonne introduction qui nous donne envie d'en savoir plus sur la suite de l'histoire.

Décors: Ils sont très bien travaillés, quelle que soit l'endroit qui nous ait montré, on a vraiment l'impression d'être dans ces lieux avec eux. Ils sont d'une très grande beauté, tous les lieux sont magnifiques à observer, même les plus dépravés sont travaillés et très intéressants à suivre.

Caméra: D'habitude, je me plains de la caméra tremblante mais là, elle passe sans aucun problème. Elle tremble légèrement et n'est utilisée que dans très peu de moments d'action. Ça, c'est un long-métrage qui a compris comment utiliser cette caméra tremblante.

Mise en scène: Elle est très bien gérée, quelle que soit la scène. Le choix des angles de prise de vue de la caméra sont bien choisies et les décors autour des personnages arrivent à nous raconter ce qui se passe sans que l'on ait besoin de dialogues pour nous expliquer.

Histoire: Esther part dans une quête de vengeance pour sa mère avec l'aide de Tom, c'est une histoire intéressante à découvrir pour savoir comment cela va se finir. C'est une histoire déjà-vue dans d'autres long-métrages mais ce n'est pas dérangeant pour autant.

Musiques: Elles sont magnifiques, il n y a rien à ajouter sur ce sujet là. Toutes les musiques sont belles à écouter et collent très bien aux différentes situations. Ce sont aussi des musiques qui donnent envie de s'écouter en dehors du long-métrage, ça fait plaisir.

Univers: Voir des cités qui sont capables de se déplacer dans différents territoires est une idée intéressante. Surtout quand on voit que ces cités se déplacent comme des bateaux, c'est beau de voir une technologie futuriste qui s'inspire de l'ancienne.

Sujet: Un long-métrage parlant de la future crise énergétique, qui arrivera probablement dans l'avenir, est une bonne idée. Ça donne une dimension plus réaliste et ça nous aide à comprendre comment le monde en est arrivé là.

Jeu d'acteur: Tous les acteurs s'investissent dans leurs personnages et ça se voit. Même les petits rôles sont très investis dans leurs rôles et ça fait plaisir à voir.

  • Négatif

Divinité: Je ne spoilerai pas de qui il s'agit mais il faut absolument que je revienne sur ces "divinités", comment ces choses ont pu devenir des divinités dans le futur ? Soit ils ont été choisis pour faire une blague, soit ils ont été choisi en tant que plus grand succès du studio Universal, j'aurais préféré le T-Rex, ça aurait été un meilleur choix étant donné que "Jurassic Park" est un des meilleurs films produit par Universal. Bref, ces "divinités" ne passent pas du tout, c'en ai même assez insultant de voir qu'ils pourraient atteindre ce niveau dans le futur. Mais bon, chacun ses goûts après tout.

Principal: Normalement, le film doit se concentrer sur le personnage principal dans sa généralité, donc Esther devrait être le personnage sur lequel on se concentre. Mais, au début, le film semble plus se concentrer sur Tom plutôt que sur Esther. Mais bon, la suite se rattrape en se concentrant sur Esther et son histoire plutôt que sur Tom. Même si on découvre Esther du point de vue de Tom, on a vraiment l'impression que le film allait se concentrer sur Tom et son histoire. Ce n'est pas un gros problème mais c'était contraire à ce que la bande-annonce nous promettait. Enfin, ce n'est pas un drame.

Prévisible: Déjà, le coup des deux personnages qui ne se connaissent pas et apprennent à se connaitre petit à petit allait forcément se terminer sur le coup du couple. Il y a aussi un autre élément par rapport à Valentine que j'ai deviné en voyant son histoire dans le passé mais je ne peux pas en dire plus, ça serait du SPOIL. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'on devine facilement qui est Thaddeus Valentine pour Hester (encore heureux qu'il n'ai pas fait la référence).

Placement: Alors, ça va avec l'univers du film mais ça reste du placement de produits. On voit quelques marques de gâteaux dans une certaine scène. Certes, ce n'est pas réellement gênant mais ça reste un placement de produit peu discret. En plus, on nous fait croire que ces gâteaux sont toujours bons mais ils ont forcément une date de péremption, tous les aliments en ont, y compris les madeleines. Enfin, ce n'est pas un drame et ça ne gâche pas le long-métrage.

Cuts: Ce n'est pas pour paraître cruel mais il y a un petit peu trop de cuts pendant certaines batailles. Je n'ai rien contre le fait qu'il y ait des cuts pendant une bataille mais vous auriez pu faire une espèce de plan de 5-6 secondes de bataille dans le lot, si on cut tout le temps, ça ne passera pas toujours. Mais là, ça m'a donné un peu de mal à suivre la bataille dans son intégralité.

Humour: Ce n'est pas un très gros problème mais on sent que quelques petites blagues ont été rajoutées dans ce long-métrage. Elles ne nous obligent pas à rire mais on sent bien que ce sont des petites blagues, heureusement qu'il y en a peu.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Shriek: Donc, Shriek a adopté Esther et l'a élevé en essayant de faire du mieux qu'il le pouvait. Il voulait aller jusqu'à transférer l'esprit d'Esther dans un corps cybernétique pour qu'elle arrête de souffrir. Ce n'est pas la méthode que j'aurais imaginé mais il a essayé de l'aider du mieux qu'il le pouvait pour qu'elle arrête de souffrir. D'ailleurs, sa mort est triste même si elle ne m'a pas fait pleuré.

Tibétains: Quand on sait que les tibétains sont les plus grands sages du monde, ça fait bizarre de les voir avec des armes à feu dans les mains, j'aurais plus vu des arcs et des flèches qui auraient été plus adapté. Mais bon, étant donné que c'est un monde qui est assez loin dans l'avenir, il me semblait normal que les tibétains se mettent au niveau des autres peuples avec des armes à feu.

Similaire: Il est vrai qu'on sent des airs du "Seigneur des Anneaux" dans certains plans, surtout lors de la découverte du mur mais je ne vois pas le problème. Voir des similitudes avec un autre film ne veut pas dire que le film est mauvais, en plus, ça m'étonnerait que cette ressemblance ait été faite par fainéantise scénaristique.

Au final, c'est un film très sympathique que j'ai eu l'occasion de voir au cinéma. On a un très bel univers à découvrir, de bons personnages travaillés et un symbolisme qui fonctionne très bien. Après, il est vrai que certains éléments deviennent prévisibles, que les "divinités" ne passent pas trop et qu'il y a un peu trop de cuts dans le final mais je pense que vous passerez un bon moment devant ce long-métrage. Après, vous devriez aller le voir au cinéma parce que les effets spéciaux sont vraiment superbes et des effets spéciaux aussi beaux doivent être vus au cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 80 fois
6 apprécient

Autres actions de FloYuki Mortal Engines