Destruction totale

Avis sur Mortal Kombat : Destruction finale

Avatar Wykydtron IV
Critique publiée par le

La première phrase du film, prononcée par le narrateur, c'est "Le mortal kombat n'est pas un combat à mort, mais un combat pour préserver la vie". Bon voilà.
Cette suite débute juste à la fin du premier film, et en reprend quelques images. C'est reconnaissable étant donné que les plans ont une esthétique on ne peut plus normale. Quand la suite prend le relais... c'est là que le dégueulis se répand sur l'écran. C'est une vraie tornade de mauvais goût qui déferle sur le film, et d'ailleurs à l'apparition du méchant, Shaoh Kahn, il y a véritablement une tornade avec un ciel bleu/mauve d'où pleuvent des hommes, sortant de trous enflammés dans les nuages...
Les couleurs sont à vomir, les effets spéciaux peut-être encore plus, surtout que certains CGI nous arrivent en pleine face, les incrustations sont mauvaises, les maquillages ridicules, les costumes moches et cheap, la mise en scène est très douteuse, le (sur)jeu des comédiens est atterrant...
Je me contente jusque là d'accumuler les adjectifs, mais les premiers moments du film, c'est ça : une accumulation de défauts. C'est ça qui rend ce Mortal kombat 2 hallucinant, ça ne s'arrête jamais, surtout que le réalisateur a voulu placer des effets spéciaux sans arrêt, bien que ça n'ait aucune utilité la moitié du temps (Rayden qui détruit un mur parce qu'il hausse le ton), et chacun de ces effets est d'une laideur infâme.
Mes trois effets préférés sont les suivants : Scorpion qui disparaît en fondant, Shinnok qui se transforme en cubes qui se rétractent, et le morphing de Shaoh Kahn. Tout est absolument gratuit et dégueulasse.
Ce qui est dingue, c’est qu’il y a quand même des décors énormes et pleins d’effets spéciaux, ça démontre qu’il y a eu un certain budget… mais au service d’un mauvais goût total.
J’ai regardé sur IMDb le budget, c’est plus que je n’imaginais : 30 million de dollars. 30 putain de million.

Cette suite a aussi un scénario encore plus absent. Pourtant, le premier film n’avait qu’un seul scénariste ; Mortal kombat 2 en a eu… 5. C’est incroyable quand on voit que les évènements se résument la plupart du temps à des menaces, des combats ou des fuites. Et quand les personnages cherchent à expliquer quelques chose, ils le font à toute vitesse et en faisant référence à des personnages ou des éléments de cet univers auxquels on n'est pas forcément familiers, mais que les scénaristes considèrent qu’on est censés connaître.
Certainement dans le but de caresser les gamers dans le sens du poil, les scénaristes ont voulu placer tous les personnages dans le film, ce qui fait que beaucoup sortent de nulle part, souvent juste pour livrer un seul combat.
Comme il ne manquait, pour vraiment pourrir le film, qu’un personnage faisant des blagues de merde, voilà Jax qui remplit le rôle du black "rigolo". Mais il a beau prononcer certaines phrases comme s’il s’agissait de vannes, je ne voyais absolument pas ce qui était censé être drôle.
On voit également Baraka… à regret. Il est juste immonde, son visage ressemble à un masque d’Halloween, et les lames sur ses bras sont tellement mal fixées que les plans sur lui ne s’attardent jamais bien longtemps. Et il meurt au bout de quelques minutes, à la suite de quoi les autres personnages passent totalement à autre chose.
Le plus ridicule doit être la mort de Sheeva, c’est tellement facile et expédié que je n’ai pu être sûr qu’elle n’était morte qu’en constatant qu’elle ne revenait pas dans le reste du film. D’ailleurs pas mal de personnages apparaissent et ne reviennent pas, sans raison. Et des pistes scénaristiques sont commencées sans être achevées (Liu Kang qui doit relever 3 défis et n’en fait que 2).
Parmi les idées les plus étranges, il y a cette boule géante dans laquelle les personnages se déplacent, en roulant sur eux-même dans des passages souterrains, sans jamais se vomir dessus.
Il y a des twists complètement inexplicables, surtout concernant les dieux anciens, qui retirent l’immortalité de Rayden (qui, sans raison non plus, adopte un nouveau look qui le ferait passer inaperçu dans un bar gay), trahissent les héros, puis reviennent à la fin pour retourner leur veste, vraisemblablement.
Absolument rien n’a de sens.
Les cascades aussi défient toute logique, de façon hilarante.
Ils ont même loupé la chanson-titre, qu’ils auraient pu simplement reprendre du 1, mais elle a été remixée de sorte à la rendre encore plus naze qu’avant. Et le reste de la BO n’est que de la très mauvaise électro, très mal utilisée.

Mortal kombat : destruction finale est véritablement extraordinaire. C’est une chance incroyable de voir ce qu’on obtient quand on donne 30 million de dollars à une équipe qui ne sait absolument pas ce qu’elle fait.
Enfin j’espère tout de même que ce film-ci n’a pas d’équivalent, s’il en existait plus d’un comme ça, ce serait trop.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 750 fois
7 apprécient

Wykydtron IV a ajouté ce film à 3 listes Mortal Kombat : Destruction finale

Autres actions de Wykydtron IV Mortal Kombat : Destruction finale