Mother i'd like to fuck

Avis sur Mother

Avatar Mofohead
Critique publiée par le

Peuple frigide victime d'une perte de libido réelle, cantonné de la sagesse collégienne, cette oeuvre claque un portrait âcre d'une mère et de la complaisance dérangeante du jeune déséquilibré coréen - et au même titre, universel -, son fils, au coeur d'un microcosme humoristique et décalé (déjà apprécié dans Memories of Murder). Mother est un film modeste, l'histoire d'une mère sans pouvoir qui apprend lentement, très lentement, à canaliser ses faiblesses pour les faire rythmer avec le déroulement de l'action. Pendant plus d'une heure le film est apathique, on se lasse mais finalement et heureusement on comprend que la tonalité du thriller (du vrai) s'est détachée et se cache, sous un petit monticule, couvée pendant une heure de film et qui éclate, enfin, la deuxième heure pour qu'on le sirote, qu'on le délecte jusqu'à obtenir ce petit bruit qui dérange tout le monde avec notre paille quand on arrive à fin de notre boisson. Et là on lui met un 7 parce que ça les vaut, cette femme nous fait l'apologie du désespoir, une femme qui aime trop son fils, un enfant unique, un enfant perturbé et elle se voile la face, et on a juste envie qu'elle se plante ses putains d'aiguilles dans le faciès pour enfin voir la vérité en face mais contrairement à ça le réalisateur continue l'action dans l'ignorance et l'amour d'une mère pour son fils. C'est là que ça passe parce que c'est bon d'assister à la fascination émotive et bouleversante de la violente fragilité de l'amour (et du cinéma sud-coréen).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 358 fois
2 apprécient

Autres actions de Mofohead Mother