"Turner à gauche, bravo monsieur Leigh, vous êtes arrivé à votre destination : réaliser un nouveau g

Avis sur Mr. Turner

Avatar ALL-IS- WRIGHT!
Critique publiée par le

Dès que Mike Leigh s'intéresse à un projet cinématographique, il lui donne directement, grâce déjà à son don indéniable pour la mise en scène mais aussi de par sa patte narrative talentueuse, une touche de sensibilité bien particulière. Timothy Spall peut bien le remercier, et vice-versa : il réalise-là l'une de ses meilleures interprétations. Mais derrière tout ça, que vaut réellement "Mr. Turner"? C'est un choc affectif de grande ampleur, réel drame en diapason bourré de détails du XIXème siècle, dans une Ancienne Angleterre bourgeoise jusqu'aux limites du Monde ou de son voyage pour l'inspiration tout court.

L'homme d'esprit qu'était Turner n'a jamais été aussi défini que dans ce film. Tout est fidèlement retranscrit : de sa relation "sauvage" avec sa servante (Dorothy Atkinson, impressionnante), du décès de son père (l'acteur fort attachant Paul Jesson) et sa relation (enfin) amoureuse avec la gérante du gîte (Marion Bailey, sublime de retenue) dans un port quelconque.

C'est un véritable plaisir de s'en apercevoir lorsque l'on aime beaucoup le personnage et ses oeuvres. Mais, enfin, ce long-métrage de 2H30 ne serait pas aussi grandiose si il manquait la pièce-maîtresse du gâteau : l'unique et toujours aussi charismatique Timothy Spall, qui, derrière les grognements et bribes de mots qu'il sait si bien lancer, utilise une manière bien singulière de jouer, et délivre une enveloppe corporelle perplexe et qui crève l'écran à pleines dents.

C'est du cinéma d'auteur perspicace et indéniablement beau, qui symbolise l'essence-même du biopic et d'une de ses fonctions principales : celle de donner envie aux gens de s'intéresser au personnage, ne pas le rendre détestable (cela dépend bien sûr) ni inaccessible. Avec ce biopic, nous nous envolons dans les grandes plaines d'eaux, remplies de bateaux que Mr.Turner peignait si bien! Leigh, lui, fait plus que le filmer, il lui donne une identité cinématographique sans limites. C'est bien l'un des seuls qui en est capable. Voici la grâce!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 295 fois
4 apprécient

Autres actions de ALL-IS- WRIGHT! Mr. Turner