Beaucoup trop ambitieux pour plaire

Avis sur Mr. Turner

Avatar Aqquar
Critique publiée par le

Je n'aime pas les Biopics.

Non, vraiment, mais alors vraiment pas. Je n'aime pas les biopics parce que c'est toujours la même soupe qu'on nous ressert, un coup avec des croutons, un coup avec de la crème fraiche, et cette fois c'est à grand coup de mollards dans le potage qu'on nous ressort une énième biographie d'artiste sur grand écran.

La question est: pourquoi faire un biopic? Souvent c'est pour mettre en avant un aspect intéressant de la personnalité du sujet ou pour le démystifier. Et dans ce domaine là, la formule est simple, montrer que le sujet, même si il est très connu, bah en fait il a une vie pourrie, et que c'est pas facile tous les jours, et que dès fois quand il va chercher le pain, bah y'a plus de baguette tradition alors il est obligé de prendre une baguette normale.
Cela mis à part, il faut aussi avoir une histoire à raconter, et c'est là que le bat blesse énormément pour Mr Turner.

En effet, avec tout le respect et l'admiration que j'ai pour ce brave peintre, y'a vraiment pas grand chose de passionnant dans sa vie, alors le réalisateur nous étire chaque petite séquence de la vie de Turner sur de longues minutes. On l'a bien compris que la vieillesse et la maladie font des ravages pas besoin de nous le ressasser encore et encore. Thimothy Spall s'en sort pas trop mal, même si au bout d'une heure et demi on commence à ne plus supporter ses multiples grognements à répétition. Il a beau être marginal, je doute qu'il ai été un sanglier pour faire des bruits aussi chelou.

Je sais ce que vous allez me dire, j'ai manqué le but du film. Peut être, mais je pense le discerner. Turner était un peintre Impressionniste, et du coup le film se veut impressionniste, jouant sur le ressenti pur des scènes. Bon d'accord pourquoi pas sur la théorie, mais dans la pratique, le film n'évoque qu'un grand vide et pour tout dire on s'ennuie clairement en le regardant. Le réalisateur a voulu partir dans un concept à la limite de la bête décalcomanie de principes picturaux, et peut être tout cela fait t'il sens dans son esprit, mais dans le miens en tout cas, non.

C'est un échec, clairement déplaisant à voir et bien trop long.

C'est pas demain la veille que je changerais d'avis sur les Biopics...

Pelic

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 307 fois
2 apprécient

Autres actions de Aqquar Mr. Turner