Sweet Home Mississippi

Avis sur Mud - Sur les rives du Mississippi

Avatar ZéroZéroCed
Critique publiée par le

Dans la cambrousse américaine, sur les bords du Mississippi, deux gamins de quatorze ans font la connaissance d’un homme solitaire et reclus sur une île au milieu du fleuve. Celui ci leur demande de rapporter de la bouffe en échange de quoi il promet de partir et de laisser le bateau échoué sur un arbre dans lequel il vit.

Mud c’est avant toute chose un acteur: Matthew McConaughey. Le quadragénaire enchaine les super rôles dans des films qui le sont tout autant. Il endosse cette fois le costume très cinématographique et quasi mythique du cowboy mystérieux. L’histoire est située du point de vue des deux ados dans une sorte d’odyssée à la découverte du comportement des adultes. Très rapidement, Mud inspire le danger par son relatif look de clodo et son comportement bizarre. Pourtant, comme les gamins, on a envie de mieux le connaitre et de comprendre ses motivations. Le film rappel qu’il ne faut jamais se fier aux apparences.
Pratiquement toute l’histoire se déroule en extérieur sous la chaleur du sud des Etats Unis. Une région parfaite qui donne une impression de liberté et colle parfaitement à l’atmosphère du film. Un road movie régional en somme.

Le scénario se découpe également en plusieurs histoire connexes qui construisent l’identité des personnages. La naïveté juvénile est doucement remplacée par la compréhension de la triste réalité de notre monde où il ne suffit pas d’aimer pour être aimé. Un postulat banal mais magnifié par une narration au top.

Il faut dire que le casting est brillant. Les deux ados sont très attachants et le jeune Tye Sheridan a tout futur bon acteur. Chez les grands on retrouve Paul Sparks, une des bonnes gueules de gangsters de Boardwalk Empire ou encore le généralissime Michael Shannon qui n’est cette fois ci ni aliéné mentalement ni schizophrène.

Fichtrement humain et estival, Mud est un beau film qu’il serait bête de rater. Peut être un peu long avec une dernière partie pas des plus utiles mais il faudrait être de mauvaise fois pour ne pas apprécier ce poétique et en définitive mélancolique métrage. Comme Joseph Kosinski dans la science fiction, Jeff Nichols impose son talent après seulement trois films au compteur dans un registre plus réaliste (dont Take Shelter). Quant à Matthew McConaughey, il réalise une fois de plus une performance cinq étoiles dans un rôle fascinant entouré de jeunes acteurs attachants et convaincants.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 255 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ZéroZéroCed Mud - Sur les rives du Mississippi