She doesn't bring honor to us all

Avis sur Mulan

Avatar LucasCR
Critique publiée par le

Mulan fait partie de la grande opération de Disney qui vise à revisiter ses grands classiques d’animation en films à prise de vue réels (ou en anglais : live-action). La compagnie aux grandes oreilles est critiquée sur ce choix, car ces remakes ne servent à rien. Ce ne sont juste que des films d’animation qui sont plus réalistes, et qui véhiculent des messages chers à notre époque. Ces films n’arrivent pas à prendre de risques. Parfois, ils font moins bien que leurs versions originales. Le Roi Lion 2019 en est un exemple : bien que les effets visuels soient ultra réalistes, c’est la même histoire, il n’y a aucune surprise, et même pire : dans la recherche de ce réalisme, Le Roi Lion perd l’énergie et le cœur qui avait fait toute la beauté de l’original. Ce qui n’a pas empêché d’être un énorme succès au box-office.

Et puis Disney annonce le remake de Mulan. Les fans étaient bien évidemment sceptiques, mais la première bande-annonce avait été diffusé, et ce fut une petite surprise : Disney a promis un film différent, plus réaliste (bien évidemment), mais aussi plus violent et plus grand en action qu’un Disney normal, taillé pour le public chinois avec son casting. Destiné à une sortie ciné en mai, le film a été repoussé en septembre sur Disney +. J’avais une certaine espérance envers Mulan 2020, car j’ai plutôt aimé celle de 98. J’avais de l’espoir…

Mais c'est la déception qui vous attendra à la fin du visionnage de Mulan. Car, bien que je vois que les scénaristes ont voulu essayer de changer des éléments dans le récit, les promesses ne sont tenues qu’à moitié, voire pas du tout pour certaines d’entre elles. Mais passons rapidement sur les points forts du film. Quelques aspects visuels sont réussis, notamment les décors et les costumes, qui sont magnifiques. Il y a eu un véritable travail et cela se voit. Les décors sont majestueux, imposants, pleins de détails. Les palettes de couleurs montrés à l’image sont chaleureuses et agréables à l’œil. J’ai remarqué aussi qu’à certains moments brefs où l’on voit Mulan se battre, les bords de l’image seront parfois plus sombres, ou plus floues. Cela est en lien avec les capacités de combat du personnage, et je trouve ça plutôt intéressant visuellement. Concernant la musique, composé par Harry Gregson-Williams, bien qu’il ne soit pas aussi impactante que celle composé par Jerry Goldsmith dans le Mulan de 98, est toutefois solide et honorable. La variété des instruments (orchestrales, électroniques, et bien sûr des instruments traditionnels chinois) arrive à donner une composition maitrisée, parfois musclée dans les scènes d’actions. Enfin, cela fait d’autant plaisir de retrouver les acteurs phares du cinéma chinois, avec Ip Man en personne, Donnie Yen, Jet li et Tzi Ma, même si leurs rôles sont plutôt réduits.

Mulan ne marquera pas pour ces scènes d’action. La réal arrive à trouver une solution pour rendre plus dynamique des scènes de combats au corps-à-corps : notamment quand un personnage va bouger, la caméra pivote pour suivre ce mouvement. Ça a été déjà fait auparavant, vous avez probablement vu ce genre de mouvement de caméra dans Fast and Furious 7 ou encore Aquaman (les deux sont réalisés par James Wan, créateur des Conjuring), mais c’est plutôt bien utilisé dans Mulan. Par contre, oubliez totalement le dynamisme dans les scènes de bataille entre soldats : il manque une certaine grandeur, une certaine envergure à ces scènes, la caméra est trop zoomée sur les soldats. Pourtant, il y a des paysages magnifiques aux alentours, ce qui aurait donné quelque chose de plus intéressant. L’utilisation du slow motion ne colle pas du tout aux scènes, et puis le montage est trop présent. Un combat qui a besoin d’une bonne lisibilité ne doit pas avoir 150 coupures par secondes, sinon c’est tout le contraire qui se passe. Le film tombe malheureusement dans ces travers. Et même dans les scènes normales, il y a un mauvais découpage, et ça commence quand la caméra survole le village de la famille de Mulan. Les effets visuels sont, eh bien, visibles. Les fonds verts sont là, et cela se remarque trop. Pour un film censé marcher en Chine, ce n’est pas très bien parti.

Tout ce qui concerne Mulan n’est pas totalement réussi. La performance de l’actrice est plutôt vide pendant la majeure partie du film. L’écriture du personnage est gâchée par un choix, qui se différencie de l’originale, un élément majeur, qui rend, dès les premières minutes du film, son évolution beaucoup moins importante que celle du film d’animation. Elle n’a pas de moments aussi iconiques et puissantes que dans la version originale. La scène où elle décide de s’en aller de sa maison pour rejoindre l’armée, par exemple, est sans saveur. Elle braque l’épée devant la caméra et hop, elle est déjà en tenue de guerrière, elle s’en va. La version de 98 était cent fois meilleure, c’était d’ailleurs la scène la plus importante du film, elle nous faisait comprendre le personnage en 3 min, ce que la version 2020 essaye de nous faire comprendre en 1h. De ce fait, Mulan est moins attachante. Et puis, les messages du film sont évidents, car elles font parties intégrantes du protagoniste principal. L’émancipation d’une femme dans une culture qui ne le permet pas vraiment, contourner les codes établis par les familles… Mais, chez Disney, et surtout dans notre époque, un message évident n’est pas assez évident. Du coup, il faut en rajouter des caisses. Et ce film en rajoute énormément, trop même. Ça en devient même lourd. Pour le reste, les méchants sont oubliables, leurs motivations sont classiques… C’est très moyen.

N'arrivant pas à tenir certaines de ses promesses, Mulan 2020 est faussement différent, et est inférieur à Mulan 98, malgré une production d'assez bonne facture.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3599 fois
22 apprécient

Autres actions de LucasCR Mulan