Un bon concept ne fait pas un bon film, pour les Nuls, le n°1, 5,80€, seulement, aux Editions Atlas

Avis sur My Name is Bruce

Avatar Schwarzynigga
Critique publiée par le

Bruce c'est un gars cool. Le genre de mec avec qui t'as envie de traîner, boire des bières et faire des blagues beauf en souriant faussement puis en reprenant un air sérieux en faisant par la suite un mouvement rapide de sourcil en tournant la tête brusquement vers la caméra, avec en prime un clin d'oeil /sourire brillant pour couronner le tout.

Bruce là il joue dans un film qui aurait pu être cool mais qui n'a finalement aucun intérêt. Y'a un putain de monstre, tu me diras why not, nommé Guan-Di (alors ok il a des moustaches, une chanson à son effigie, il est asiatique et il décapite des gens et ça c'est cool) mais dites-moi à quel moment je dois croire en la crédibilité de cette chose. Franchement même si c'est un film à prendre au 20e degrès, c'est juste chiant et ça permet pas à Bruce d'étaler son show et sa palette comme tout le monde le souhaitait, en fait. Et c'est surtout cocasse comme c'est lui qui réalise le bidule... Etonnant.
Sinon c'pas le monstre qui l'en empêche hein, juste la manière d'avoir construit ce film qui est vraiment questionnable. Pendant tout le film plane l'espoir qu'il prenne une direction souhaitable mais à chaque fois ça part dans la mauvaise direction, celle où tu cries "NAN BRUCE ARRETE NOOOONN PAS CAAAAA, PURKWA"
Un de seuls trucs chanmé c'est quand Bruce parle de Bruce et qu'on le voit en backstage toussa et WAOW putain voilà ce qu'on attendait, par exemple, sérieux ça dure que 5 min ?!

Sinon Ted Raimi joue 3 rôles dans le film. Voilà, c'est drôle à signaler parce-que Ted Raimi il a une tête rigolote. Nan ?

On s'fait vraiment chier putain.

Bon, on notera aussi la garde robe assez croustillante, colorée et fournie en chemises à fleurs de l'ami Bruce. Homme de goût à n'en pas douter, approuvé par Christina connasse Cordula

Une fin pas dégueu et inattendue, pour ma part.

Mais bon, après le film est sympatoche franchement, ça fait plaisir et y'a des moments de gloire de Bruce comme toujours à la punchline. Vu qu'il se dirige lui-même, c'était encore plus prévisible.

Voilà, allez maintenant cassez-vous bande de deadites du dimanche !

(Sinon je sais que c'est un film parodique et compagnie mais ça choque personne que la mère du gosse qui kidnappe Bruce ait l'air d'avoir 18 ans ? ><... WTF BOOM)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 216 fois
3 apprécient

Schwarzynigga a ajouté ce film à 2 listes My Name is Bruce

  • Films
    Affiche Panic sur Florida Beach

    Petits bijoux un brin sous-côtés

    Avec : Panic sur Florida Beach, Gremlins 2 : La Nouvelle Génération, The Player, Beyond the Sea,

  • Films
    Cover Découvert en 2016

    Découvert en 2016

    Avec : Howard... une nouvelle race de héros, Steven Seagal : La Revanche du Catogan, Paul Verhoeven, cinéaste de la provocation, Elle,

Autres actions de Schwarzynigga My Name is Bruce