Une grosse bûche

Avis sur Mytho Man !

Avatar claucloc
Critique publiée par le

Il y a deux écoles - si l'on exclue la bûche glacée, qui comme chacun sait n'est pas une bûche mais une glace en forme de bûche. 
Deux écoles donc : crème au beurre ou pas crème au beurre. 

 "Ça se mange salement, comme toutes les bonnes choses."

Bâfrer du gras et du sucre à l'occasion de * insérez un prétexte spirituel * est l'une des traditions à laquelle les juifs et les catholiques s'adonnent avec d'autant plus de plaisir qu'il est coupable. 
Les modérés vous diront que le péché de gourmandise n'en est pas vraiment un, mais au fond de vous, vous savez ; cette génoise noyée dans le beurre praliné ne clôt pas un épisode recueilli, frugal, une lente montée du désir, non, elle arrive après les verrines avocat-crevettes, les quenelles sauce nantua, le chapon farci, son petit fagot de haricots extra fins et bien sûr le vacherin du Mont d'Or.
La bûche crème au beurre n'est là que pour l'outrance. 

La bûche sans crème au beurre, celle au yuzu 

On a là un vrai travail d'artisan. Le craquant du biscuit est rehaussé par l'appareil acidulé de l'agrume. L'idée est originale, le résultat savoureux sans être lourd ; un vrai dessert pour communier dans la finesse, clore la parenthèse de bonheur orgiaque sans se fourvoyer dans l'écœurement.

"The Invention of Lying" de Ricky Gervais

Bon bah c'est une bûche crème au beurre. Pas l'indus d'Auchan hein, une bûche sans huile de palme, sans colorant, mais farcie de culpabilité et décorée de meringues en formes de petites bites. C'est celle que les pâtissiers les moins inventifs vous fourguent sans sincérité, pour coller au marché.
Le cynisme d'un monde sans filtre est le fonds de commerce de Ricky, il est le type connu pour gourmander méchamment l'hypocrisie de notre société. Mais Ricky se sent coupable, il a peur de passer pour un salaud. Alors il emplâtre le gâteau de grasse bonté, pensant qu'il sera moins sec. On voulait le plaisir spirituel d'une fraîcheur acidulée et lui nous fourgue ses fantasmes de petit gros qui roule des pelles à Jennifer Garner à la fin tellement il est sympa. Ecoeurant, y a pas d'autre mot.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 374 fois
2 apprécient

Autres actions de claucloc Mytho Man !