putain de mouches...

Avis sur N'écoute pas

Avatar Olivier Antoine
Critique publiée par le

5 étoiles, c'est chèrement payé.
Enième film de hantise à la noix, qu'est-ce donc que ce sera cette fois? Quels spectres? Les possibilités ne sont pas si nombreuses... allez, optons pour une sorcière, on sait pas pourquoi mais elle est vénère la sorcière, elle tue et possède tout ce qui bouge, elle est vraiment très méchante mais comme pour orangina, on ne sait pas pourquoi. Parce que. Voilà, c'est l'argument du film.

Ha mais non mais attend... sorcière, inquisition, torture, vengeance tout ça, ok c'est bon a le scénar. Oui mais pourquoi elle s'en prendrait aux habitants de la maison 400 ou 300 plus tard? Ca a pas vraiment de sens. Mais parce que c'est une sorcière... maléfique, elle est méchante quoi...ben alors y'a pas besoin de justifier ça avec ces histoires d'inquisition..."ben alors y'a pas besoin de justifier ça avec ces histoires d'inquisition gnagnagna" ben vas-y écris le toi le scénario si t'es si malin.

Il y a qqs bonnes séquences où la tension est réussie, qqs choix scénaristiques radicaux et inattendus qui durant qqs minutes m'ont fait croire que peut-être... mais non, classique film de hantise qui ne vous épargnera pas ses qqs moment de "mais non mais c'est débile...", ou encore de "ho mon dieu que c'est con", où l'intrigue n'est absolument pas prise au sérieux (pour faire simple: y'en a pas), on a des gentils, on a un méchant, ils se tournent autour qqs temps puis s'affrontent, voilà, fin.
Bon, c'est du cinéma fantastique, le scénario n'est pas forcément le truc mis en avant, mais l'atmosphère est franchement pas renversante non plus... la dernière demi-heure se traine insupportablement en longueur, ça filme des couloirs sombres et poussiéreux, des momies en cages, des spectres en chair et en os (qui d'ailleurs ont dans ce film une empreinte thermique visible via caméra thermique... voilà). Ce dernier tiers a failli m'endormir. Le constat ne peut être que clinique: le cinéma d'épouvante va mal, très mal, tombé aux mains quasi exclusive de l'industrie, il accouche du même film sans intérêt tous les 6 mois, qui sort comme une fleur, comme s'il était le premier à faire ce qu'il fait, amnésique...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1027 fois
8 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Olivier Antoine N'écoute pas