La Princesse, la Forêt et le Coronavirus

Avis sur Nausicaä de la vallée du vent

Avatar Yakaledire
Critique publiée par le

Profitant de l'acquisition dernière par Netflix des Ghibli/Miyazaki, j'ai décidé de rattraper mon (abyssal) retard, notamment en découvrant en 2020 Nausicaä. Et en pleine crise de coronavirus, probablement due à une pression humaine trop forte sur les espaces habitables des animaux, force est de constater que la situation est cocasse, tant le film est d'actualité même 36 ans après.

Nausicaä est donc une fable écologique, en effet. Certes, actuellement, nous croulons sous ce genre de productions un poil moralisatrices (mais réalistes), mais en 1984, je ne suis pas certain que le contexte était comparable. Comme pour l'héroïne, qui manque certainement de nuances mais qui incarne une princesse à l'opposée des princesses Disneys de l'époque (Pocahontas n'arrivera qu'en 1995), et qui est d'abord destinée à un public japonais dont l'image de la femme n'était clairement pas celle ayant des qualités qu'on associe le plus souvent à la "masculinité" (force, courage et valeur, telle la princesse de l'Odyssée), et je parle du Japon, mais étions-nous vraiment différents en Occident ? Je crois bien que non.

Tout ça pour dire que ce film ébauche certains problèmes, mais qu'il faut dissocier de notre contexte culturel. Comme dans la plupart des Miyazaki, les hommes détruisent tout, font la guerre, n'entendent presque pas raison ou une fois qu'il est trop tard, la nature en est victime et elle se défend, il y a des engins volants à tout va, et notre héroïne ne doutera jamais de ses actes. Bon encore une fois, la plupart des choses sont avérées dans notre monde, donc on peut pas trop lui en vouloir, surtout que rien ou presque n'a changé depuis. La nuance est tout de même présente pour quelques personnages, mais pas assez à mon goût. Cela dit, il semble que le manga dont Nausicaä est inspirée est beaucoup plus travaillé dans ce sens, sûrement moins contraint par le temps que ne l'est l'adaptation au cinéma, mais ne l'ayant pas lu, je ne peux en juger.

Une fois ceci dit, le film reste cohérent, bien mené et bien animé. L'histoire ne part pas totalement dans tous les sens et c'est appréciable de voir que tous les bouts se rejoignent (même si, comme dans Le château dans le ciel, certains éléments historiques vous sont jetés un peu à la figure, et repris plus tard sans trop d'explications sur le pourquoi du comment (les "titans" ??)). J'ai également apprécié le monde post-apocalyptique qu'on nous propose, tout comme le traitement de cette nature à priori hostile à l'Homme (mais possédant des vertus curatives) qui ne détrônera jamais l'être humain en tant que principal fléau pour sa propre espèce (et le reste).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 41 fois
Aucun vote pour le moment

Yakaledire a ajouté ce film d'animation à 1 liste Nausicaä de la vallée du vent

Autres actions de Yakaledire Nausicaä de la vallée du vent