Affiche Ne te retourne pas

Critiques de Ne te retourne pas

Film de (2009)

Ne retourne pas...(aller le voir)

Mis à part Monica Bellucci et Sophie Marceau, le film n'était pas prometteur. Projeté lors d'une séance de minuit au Festival de Cannes, ce long-métrage de Marina DE VAN (on ne pourra se retenir de faire le jeu de mots avec le titre...) est lent, inutile et s'embourbe dans un scénario lourd, où le talent des deux actrices est sous-employé. Histoire de schizophrénie déjà racontée en long, en... Lire la critique de Ne te retourne pas

6
Avatar Baptiste Salvan
2
Baptiste Salvan ·

Critique de Ne te retourne pas par Mickaël Barbato

Jeanne, plongée dans l'écriture d'un premier roman, constate des changements mystérieux autour d'elle et voit son corps se transformer... Son entourage ne semble pas s'en apercevoir. Troublée, elle découvre chez sa mère une photographie qui la met sur la trace d'une femme, en Italie. Jeanne, désormais transformée, y trouvera la clef d'un étrange passé... Gros coup de coeur que ce deuxième film... Lire la critique de Ne te retourne pas

7
Avatar Mickaël Barbato
8
Mickaël Barbato ·

Ne se regarde pas non plus !

L'affiche semblait belle. Monica Bellucci et Sophie Marceau, deux beautés tantôt sulfureuses tantôt ténébreuses réunies sous l'égide de Marina De Van, pur produit de la fémis et réalisatrice du très réussi Dans ma peau. Un premier film dans lequel elle témoignait déjà d'allants philosophiques à travailler les corps mutilés et la crise du soi avec pour toile de fond un violent trauma. Dans Ne te... Lire la critique de Ne te retourne pas

3
Avatar Kelemvor
2
Kelemvor ·

Quête aveugle de compréhension et mise à mort du mystère

Ne te retourne pas ne fonctionne que dans sa première demi-heure, prenante et déstabilisante, portée par une Sophie Marceau très crédible ; puis le film cherche à tout prix à désamorcer l’étrangeté de ses situations en la résolvant au fur et à mesure que l’héroïne retourne sur les traces de son passé. Le vertige devient répétitif, linéaire. La résolution du nœud dramatique fait... Lire la critique de Ne te retourne pas

1
Avatar Fêtons_le_cinéma
4
Fêtons_le_cinéma ·

Critique de Ne te retourne pas par el_blasio

Sur une idée très séduisante mais casse-gueule, Marina De Van ne s'en sort pas si mal. Certains effets sont parfois balourds, le film quelque fois répétitif mais d'autres séquences sont tout bonnement fascinantes, tels les morphings sophica marlucci. Et chose rare, l'histoire ne se termine pas en queue de poisson. Lire l'avis à propos de Ne te retourne pas

1
Avatar el_blasio
6
el_blasio ·

Critique de Ne te retourne pas par BUB_webzine

A la vue des quinze premières minutes de Ne te retourne pas, on pourrait être tenté de ranger le deuxième film de Marina De Van dans la catégorie navet. Mais ce serait refuser de se laisser emporter dans un lent tourbillon malsain, un mauvais rêve éveillé nous entraînant aux confins d’une mémoire abîmée. Ne te retourne pas est le récit d’une décomposition menant à une renaissance dans... Lire l'avis à propos de Ne te retourne pas

Avatar BUB_webzine
7
BUB_webzine ·

Critique de Ne te retourne pas par Jerant

Film qui avait une assez mauvaise critique. Mais j'ai bien aimé. Thriller psychologique avec Sophie Marceau qui ne sais plus qui elle est, tout change autour d'elle, elle ne reconnaît plus personne, et elle-même devient une autre. Ce qui est bien c'est que tout reste très bien imaginé et qu'il y a une explication finale plausible. Les effets spéciaux sont très bien fait, notamment un morphing... Lire l'avis à propos de Ne te retourne pas

1
Avatar Jerant
7
Jerant ·

Critique de Ne te retourne pas par Baron Samedi

Ne te retourne pas : Jeanne est écrivain, et elle décide de faire un roman autobiographique. Rejeté par son éditeur, elle commence à avoir des sensations désagréables, le sentiment que tout change autour d'elle, que sont entourage complote dans son dos. Jusqu'au moment où ses proches n'ont plus le même visage... Et l'idée de départ, ainsi que la première demi-heure pourrait annoncer un film... Lire la critique de Ne te retourne pas

Avatar Baron Samedi
2
Baron Samedi ·

Critique de Ne te retourne pas par Alexandre Agnes

Marina De Van, ancienne étudiante à la Fémis et actrice-scénariste pour François Ozon (entre autres activités), sort son premier long métrage en 2002, Dans ma peau, dans lequel elle interprète une femme qui s'automutile et goûte à sa propre chair. J'ai vu ce film très remarqué (et génial) deux fois au cinéma, d'abord à sa sortie, puis quelques mois plus tard lors d'une projection... Lire la critique de Ne te retourne pas

1
Avatar Alexandre Agnes
7
Alexandre Agnes ·

Critique de Ne te retourne pas par snakesolid203

Partant sur de bonnes bases (la découverte du changement), le film perd toute sa crédibilité et son intérêt à partir de sa seconde moitié. A force de trop vouloir laisser une libre interprétation de l'intrigue au spectateur, le scénario devient trop flou, peu explicatif, ce qui devient frustrant. Un film qui aurait mérité un meilleur traitement final afin de ne pas nous laisser largué en sortant... Lire la critique de Ne te retourne pas

Avatar snakesolid203
5
snakesolid203 ·