Qu'elles sont morphes ces femmes !

Avis sur Ne te retourne pas

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Intéressant ce film.

Bon, il manque clairement un scénario, c'est certain. D'ailleurs, passé une heure de film et une transformation achevée, on ne sait plus trop où on va contrairement au personnage, et on en a plus trop rien à faire de ce qu'il se passe. Les personnages sont aussi un peu trop pauvrement écrits, ça se ressent dans beaucoup de scènes où ils n'ont pas grand chose à se dire...Mais ça, c'est parce qu'il y a tout ce mystère : c'est vrai que c'est ce qui attire au début, on se demande ce qu'il se passe, d'où viennent ces changements, sont-ils une simple hallucination ou un peu plus que cela, mais au bout d'un moment, le film ne repose plus que sur ça, et lorsque, dans la seconde moitié, l'auteure tente de relancer la machine, c'est un peu trop tard, elle n'a pas su installer les éléments nécessaires en amont pour enrichir l'intrigue et rebondir vers quelques chose de plus dense ; ainsi donc, la seconde partie apparaît comme décousue, pire, comme inutilement longue tant on comprend vite les dessous de cette affaire. Même les symboles marquant la psychologie de l'héroïne en deviennent un peu trop gros (la pomme, c'était vraiment de trop).

La mise en scène sauve vraiment le film. C'est par là que la réalisatrice parvient à installer son ambiance, à rendre son film si prenant dans sa première partie. Ensuite, il y a ces effets spéciaux assez bizarres, assez réussis. Je ne sais pas trop comment une équipe française a réussi un tel pari, car jamais les effets ne gênent, le morphing est parfaitement réussi, avec ce côté dérangeant qui n'est pas sans rappeler la théorie de la 'vallée dérangeante'. Les actrices sont superbes (yes, on voit un sein de Monica et les fesses de Sophie) et délivrent chacune une très belle performance (qui a dit que Sophie Marceau ne valait plus rien depuis La Boum ?). La musique et tout le travail sonore en fait passent assez bien aussi et participent clairement de l'ambiance.

Bref, ce petit thriller fantastico-psychologique manque d'un bon scénario mais présente malgré tout de bonnes idées et surtout une mise en scène étonnamment maîtrisée.

PS : ça doit quand même sacrément bizarre de se taper Sophie et Monica en même temps ; je me demande si le fantasme du morphe existe déjà où si c'est à inventer...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 409 fois
2 apprécient

Autres actions de Fatpooper Ne te retourne pas