Avis sur

Ne vous retournez pas par Jean-François Baillon

Avatar Jean-François Baillon
Critique publiée par le

Chef-d'oeuvre du cinéma fantastique, "Ne vous retournez pas" est aussi l'un des films qui ont su le mieux s'emparer des potentialités de l'atmosphère mortifère de Venise et de ses canaux. Que dire sans révéler trop de l'intrigue à celles ou à ceux qui n'ont pas encore vu ce beau film et qui n'ont pas non plus lu l'étonnante nouvelle de Daphne Du Maurier? Peut-être que le réalisateur britannique Nicolas Roeg y fait un usage audacieux et réussi du montage non-chronologique (l'une des dimensions fantastiques du film repose sur un paradoxe temporel) et que son usage de la couleur est également très troublant, avec cette tache rouge qui vient constamment rappeler l'accident du début du film. Au croisement du giallo (il y a une intrigue policière, quoique secondaire) et du film de fantômes (si on veut), c'est un film d'une étrangeté qui hante longtemps, notamment grâce au jeu envoûté et envoûtant des deux acteurs principaux, le toujours inspiré Donald Sutherland (dont on oublie trop l'immense contribution au genre fantastique), et la magnifique Julie Christie, qui a su faire autre chose après Lara (dans Dr Jivago), ce qui n'est pas un mince exploit (mais c'est un autre sujet).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 756 fois
2 apprécient

Autres actions de Jean-François Baillon Ne vous retournez pas