👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Attention, cette bafouille peut contenir des spoilers ! Merci de votre compréhension.

Il va falloir s'y faire : les applications et jeux pour smartphones se développant à vitesse grand V dans la vraie vie, les thrillers sur la question devraient également pulluler ces jours-ci. Tiens, en voici un, Nerve qu'il s'appelle. L'appli dans le film porte le même nom, c'est un action/vérité sans vérité où les joueurs s'engagent à faire les défis les plus risqués pour toucher le fric qu'ont claqué les voyeurs pour les regarder faire leurs conneries. Un concept intéressant et très crédible et qui soutient très bien la contemporanéité du film : en effet, Nerve aurait pu facilement être déjà en retard sur son époque, et ce n'est pas le cas.

Et du film Nerve, qu'en est-il ? Et bien c'est plutôt pas mal et haletant, évidemment fortement teenage mais sans que ce genre - devenu fort agaçant ces derniers temps - n'empiète sur le thriller rondement mené ici. Se concentrant sur une nuit, l'action garde un très bon rythme tout au long d'un scénario faisant joliment évoluer la dangerosité du jeu. Emportés dans le crescendo, Emma Roberts et Dave Franco sont assez talentueux pour qu'on s'attache à eux (ç'aurait été con de souhaiter la mort des protagonistes quand même). Le tout est emballé dans une mise en scène très tape à l'œil (faut captiver les kids) mais pas sans séduction. Quand on sait qu'ils ont mis en image des films aussi visuellement ambitieux que Paranormal Activity 3 et 4, on se dit que le duo de réalisateurs Henry Joost/Ariel Schulman se sont ici bien sortis les doigts du cul pour donner vie à leur nuit électrique, baigné dans du néon 80's (le vintage qui s'impose ces jours-ci). Bref, Nerve est un bon petit thriller bien en prise avec son époque.

Par contre, le gros problème qui fait que Nerve ne peut être au mieux que sympathique, c'est son manque absolu de subversion. Bien que le jeu du film soit tout à fait crédible et alimente pleinement le thriller, les auteurs du film n'ont pour autant pas les couilles de se frotter véritablement à leur création. Ainsi, les joueurs relèvent les défis les plus fous mais sans qu'aucune conséquence ne leur serve de leçon. Evidemment, tout cela mène par conséquent à un final bien consensuel où l'ensemble des joueurs s'allient contre le jeu par le biais d'une astuce qui évite in extremis le sacrifice de l'héroïne. Les réalisateurs du film baisent donc leurs spectateurs au dernier moment, n'assumant pas la violence de leur concept. Ils leur restent donc un bon petit thriller de samedi soirs télévisuels à venir, qui saura contenter les spectateurs en manque d'adrénaline, mais uniquement ceux qui ne veulent pas trop réfléchir non plus.

BastienMarie
5
Écrit par

il y a 5 ans

14 j'aime

Nerve
fast_doggo
3
Nerve

L'internet c'est le mal

ATTENTION, je ne juge aucunement l'histoire du livre, dont je viens à peine d'apprendre l'existence, je critique exclusivement le film Amateur de teen movies plein de clichés américains ? Ce film va...

Lire la critique

il y a 5 ans

57 j'aime

20

Nerve
Marion_Paquet
8
Nerve

C'est comme quand tu regardes un film d'horreur et tu dis aux personnages "Mais non, ne fais pas ça!

Ma première impression de Nerve après avoir vu la bande-annonce franchement pas terrible était de me dire "Ce film a l'air okay...mais genre, je payerai pas pour aller le voir quoi". Alors...

Lire la critique

il y a 6 ans

30 j'aime

1

Nerve
Vorthil
8
Nerve

Fallait pas utiliser un Mac [Sans Spoiler]

Nerve, le résumé Je sors du cinéma et pour vous résumer le film, c'est l'histoire d'une fille coincée (1 point stéréotype) qui vois sa copine bimbo (1 point stéréotype) jouer à Nerve et montrer ses...

Lire la critique

il y a 5 ans

26 j'aime

2

Dumbo
BastienMarie
2
Dumbo

Un Burton, ça trompe énormément

Non content d'avoir signé le pire film de sa carrière avec Alice au pays des merveilles, Tim Burton récidive et refait le mercenaire pour Disney avec Dumbo, pour un résultat tout aussi exécrable. En...

Lire la critique

il y a 3 ans

9 j'aime

3

La Planète des vampires
BastienMarie
8

La planète du génie

Pas encore reconnu comme l'un des plus grands cinéastes de tous les temps mais plus comme un tâcheron emballant des kilomètres de pellicules pour des bandes d'exploitation, Mario Bava signe La...

Lire la critique

il y a 6 ans

9 j'aime

2

Ma vie de chat
BastienMarie
1

Barry Sonnenfeld chie dans la litière

Attention, cette bafouille contient des spoilers ! Merci de votre compréhension. Tout le monde sait que les chats sont très rigolos et sont devenus des stars du web avec des vidéos où ils font...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

2