Made in China

Avis sur Nés en Chine

Avatar Behind_the_Mask
Critique publiée par le

Cette fois-ci, j'ai bien vu Nés en Chine...

Pas de film pis-aller, pas de déception ni de colère. Juste le plaisir de s'asseoir devant le nouveau documentaire DisneyNature, aussi bon que ses prédécesseurs. Mais pas plus

Difficile de se renouveler dans l'art de l'avis sur ce type de film.

Car le label DisneyNature produit à chaque fois de jolies pellicules, shootées dans des décors enchanteurs et chatoyants de mille couleurs, soulignant tout autant la majesté de la nature que sa force, sa beauté tout autant que sa cruauté.

Ce qui étonnera le spectateur, c'est de voir le nom du réalisateur Lu Chuan à la tête de cette entreprise. Le même Lu Chuan qui, aux antipodes du documentaire animalier, avait eu toutes les peines du monde à porter son formidable drame City of Life and Death sur les écrans...

Cette fois-ci, la souris braque ses caméras sur quatre espèces. La cinquième, à savoir les grues, ne ne servant finalement que de passeurs en liaison avec les légendes chinoises. Le reste du casting suscitera l'émotion, du grand panda à la panthère de neiges. Nés en Chine montrera aussi quelques images insolites et drolatiques, comme ces singes dorés qui se transforment en improbables danseurs le temps que la neige tapisse leur sol natal. Ou attendrissantes à voir, quand une petite antilope vient à tricoter sur ses quatre pattes encore trop grandes et mal assurées.

Ces jolies images séduisent immédiatement, comme à chaque fois, contribuant à l'émerveillement, et surtout, à faire comprendre que chaque vie n'est qu'une note au sein de la grande symphonie que joue la nature saison après saison.

Nés en Chine sera aussi affligé des mêmes défauts que ses aînés, qui pourront prendre plus ou moins d'importance, selon ce que vous attendez du genre documentaire. Les bougons relèveront à coup sûr, comme à chaque fois qu'ils s'infligent un tel doc', le commentaire parfois envahissant, oui, ou encore la volonté d'anthropomorphisme plaqué sur les animaux évoluant dans le film. Mais relever un tel défaut aujourd'hui relève d'une certaine hypocrisie, tant ce procédé est maintenant entré dans les moeurs. Et ce serait oublier les louanges estampillées service public, en 2004, réservées à un Clan des Rois de triste mémoire qui n'hésitait pas à faire parler ses lions par la magie de quelques tripatouillages numériques...

Je parie aussi que certains pointeront du doigt le fait que Disney continue à flatter sans vergogne le marché asiatique pour espérer en ramasser les dollars et que la firme aux grandes oreilles a touché le fond en investissant même le genre documentaire dans cette sale entreprise capitaliste. Me trompe-je-ne-je ?

Mais laissons de côté ces quelques mauvais esprits, voulez-vous ?

Car Nés en Chine mérite que l'on se perde dans ses superbes décors et que l'on s'émerveille de la beauté de ces espèces menacées, attendrissantes et fragiles. DisneyNature, encore une fois, remplit son contrat haut la main.

Behind_the_Mask, en pleine chinoiserie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 339 fois
7 apprécient

Behind_the_Mask a ajouté ce documentaire à 1 liste Nés en Chine

Autres actions de Behind_the_Mask Nés en Chine