A lot of Bullshits ?

Avis sur Network - Main basse sur la TV

Avatar CREAM
Critique publiée par le

Network est un chef d'œuvre. Pas parce qu'il a été récompensé par 4 oscars. Pas parce qu'il est techniquement bien monté. Pas parce que la direction des acteurs est plus qu'efficace. Car tout ça va de soit dans un film de Sidney Lumet. Non, Network est un chef d'œuvre de par son discours universel et son caractère envoûtant.

Vous pouvez l'avouez, vous aussi vous avez vibré en même temps qu'Howard derrière votre petit écran. Vous avez eu envie de vous levez et d'aller crier par la fenêtre : « Je suis en colère et je ne vais plus accepter ça ! ».Et c'est normal.

Les acteurs ont un charisme et une symbiose entre eux qui pourfend l'écran, cela dépasse l'entendement. La scène mémorable du Discours de Jensen face à Howard est évidemment cultissime, tant par sa portée intellectuelle que par sa portée artistique. Chaque speech de chaque acteur est puissant, il leur vient des tripes c'est clair.

Mais le film est donc surtout culte car en 1976, Lumet avait déjà tout compris du monde de la télévision. Beaucoup dirons que ce film était prophétique tant cela fait penser à la télévision actuelle. En réalité, ce que l'on vit a l'heure actuelle chaque jour en allumant la télé était réel il y a 40 ans déjà. Il n'y a rien de prophétique dans le discours de Lumet. La vraie réponse est que par le passé c'était déjà comme ça et que le monde n'a pas évolué. Le capitalisme sauvage fait toujours des ravages et les médias sont toujours dans cette course à l'audimat. Les mentalités n'ont pas bougées depuis, les médias se sont juste plus pervertis et la limite de l'acceptable et de la décence c'est éloigné de notre perception. Et là où il y a 40 ans un film comme Network pouvait passer pour une œuvre fantasque et un peu extrême, apparaît aujourd'hui comme une œuvre d'un réalisme poignant.

La dénonciation du capitalisme à outrance, de la manipulation des informations, de la perversion des émissions, de l'argent comme seul et unique maître peut ne pas paraître bien original mais en 76 faire de telle déclarations auraient sûrement suffit à passer pour un communiste (Si tu n'es pas capitaliste tu es donc coco, bipolarité quand tu nous tiens....).

La maîtrise de l'information est le nœud de la guerre et le sera toujours. Network montre comment avec un bon texte, un présentateur charismatique et une chaîne de télé, on peut faire faire ce que l'on veut a des millions de personnes. De nos jours, avec les medias qui sont encore plus développés via les réseaux sociaux, les sites de vidéos et de partages, on assiste tous les jours à des buzz sont la preuve vivante de cette puissance. Rien n'a changé et c'est de pire en pire.

Finalement, le film pose un regard tellement sinistre et cynique sur ce monde qu'il est difficile de ne pas être ébranlé. Live ! de Bill Guttentag abordait récemment le thème de la télé réalité et de ses dérives mais dans un registre beaucoup plus sensationnel et maladroit. Mais le film fait preuve d'une telle capacité d'analyse qu'il en est une référence d'un point de vue sociologique. Intelligent et déjanté, il fait grincer des dents et appuie là où ça fait mal pour faire réfléchir le spectateur. Assurément un film qui ne passera jamais à la télévision le samedi soir....

Il répond d'une manière magistrale à la question : Jusqu'où est-on prêt à aller pour de l'argent ? Et la réponse est évidente : Très loin. Nous le savons, les anciennes générations le savaient et les générations futures le sauront et l'utiliserons à leurs dépends.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1853 fois
23 apprécient

CREAM a ajouté ce film à 1 liste Network - Main basse sur la TV

Autres actions de CREAM Network - Main basse sur la TV