Avis sur

Never Rarely Sometimes Always par Alexandre Agnes

Avatar Alexandre Agnes
Critique publiée par le

Never Rarely Sometimes Always. Derrière ce très joli titre se cache le film le plus féministe de cet été. Le générique de fin dévoile une majorité de noms de femmes aux postes clés de sa création et de sa mise en forme. L'histoire traite de l'avortement et de la difficulté d'y accéder dans certains coins des Etats-Unis, pourtant "pays de la liberté". Et il est question de sororité fondamentale en rempart à l'agressivité des hommes, ici tous représentés comme d'inquiétants prédateurs qui saisissent chaque occasion pour abuser de jeunes femmes apeurées mais fortes et en marche.

Une oeuvre aussi délicate que nécessaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 102 fois
1 apprécie

Autres actions de Alexandre Agnes Never Rarely Sometimes Always