👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

On connaît la chanson des comédies romantiques américaines. Un homme et une femme que tout opposent vont se rencontrer, se détester, puis s'aimer. Le tout enveloppé d'une douce et inoffensive musique trop sirupeuse pour être vraie. Chanteuse amateur, Greta vient de se faire larguer par son copain devenu rock star. Producteur de musique alcoolique, Dan vient de se faire virer de sa boîte qu'il avait montée. Vous voyez les ficelles ? Nous aussi, et pourtant...

Telle une idylle romantique, New-York Melody renferme des failles qui font son charme malgré tout. Comme ce personnage incarné par Levine (leader glamour du groupe Maroon 5), semblant jouer son propre rôle d'homme fatal avec des mimiques agaçantes. Ou comme certaines longueurs lors de scènes musicales, renforçant par là le propos passionné et idéaliste du film. En dehors de ces défauts qui n'en sont pas vraiment, des valeurs solides traversent cette œuvre, à l'image du fleuve Hudson s'écoulant le long de la Grosse Pomme...

Mark Ruffalo, loufoque dans Eternal Sunchine..., tenant tête à DiCaprio dans Shutter Island ou donnant son humanité à Hulk, est l'un des acteurs hollywoodiens les plus discrets. Il réussit aujourd'hui l'un de ses plus beaux coups en interprétant un très bon mauvais père, un ex-mari qui n'appartient pas au passé, un ami dépressif te tirant vers le haut, un homme dans tout ce qu'il a de plus beau.

C'est connu, on ne peut faire le succès d'un film sur le poids d'un acteur, et c'est là qu'on tient le véritable sujet de New-York Melody. Plus qu'une simple romance, ce récit est une déclaration d'amour à la musique, mais aussi et malheureusement un triste constat de la situation de cet art de nos jours. Pour son scénario, l'ex-bassiste des Frames devenu réalisateur a l'idée utopique mais géniale de créer un album en plein air pour lancer la carrière de Knightley. Sans label et sans argent en jeu, la musique n'a jamais été aussi vivante et redevient art sous nos yeux.

Et comment passer à côté de la relation entre Greta et Dan, servant de pansement l'un pour l'autre. Aussi fragile et amoureux de la musique, ces deux personnes forment à l'écran une relation singulière. Ce ne sont ni des amis, ni des amants, mais des êtres qui avaient besoin de se croiser pour se reconstruire. Et accompagné d'une douce mélodie, il n'y a pas mieux pour recommencer à vivre.
Hugo_Harnois_Kr
7
Écrit par

il y a 7 ans

New York Melody
Strangeman57
7

Ou comment te vendre une BO...

Au milieu de tout ces block-busters de vacances est sortie ce 30 Juillet (et plutôt bien distribué) "New York Melody", un film qui transcende le genre de la comédie romantique bien plus loin que les...

Lire la critique

il y a 8 ans

40 j'aime

3

New York Melody
Epice
7

La Melody du bonheur

L’été est la saison de l’année la plus propice aux blockbusters, ce qui ne me déplaît pas. Mais quoi de mieux qu’une douce comédie dramatique pour faire un break au milieu de tous ces robots...

Lire la critique

il y a 8 ans

31 j'aime

7

New York Melody
Velvetman
7

New York Melody

New York Melody, c’est une visite guidée de la ville de New York par le biais de la production d’un album. Le personnage principal de cette petite bluette est la musique, symbolisée par cette...

Lire la critique

il y a 7 ans

16 j'aime

Citizenfour
Hugo_Harnois_Kr
4
Citizenfour

Critique de Citizenfour par Hugo Harnois

Wim Wenders peut aller se rhabiller avec Le sel de la terre. Vivian Maier n’aura pas eu la chance d’être récompensée pour son brillant travail de photographe à titre posthume. Aux dernières...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime

2

Didier
Hugo_Harnois_Kr
8
Didier

Critique de Didier par Hugo Harnois

Qui a dit que l'Académie du cinéma ne récompensait pas la comédie lors des Cérémonies des Césars ? Alain Chabat fait mentir tout le monde en obtenant, pour son premier film, ce prix convoité par...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

Love & Mercy - La véritable Histoire de Brian Wilson des Beach Boys
Hugo_Harnois_Kr
7

Critique de Love & Mercy - La véritable Histoire de Brian Wilson des Beach Boys par Hugo Harnois

Ici, le conditionnel est d'usage. Et si Brian Wilson, leader des Beach Boys, n'était pas tombé sur Melinda, ange-gardien l'ayant sauvé des abimes ? Peut-être serait-il déjà mort. Et si ce même homme...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

1