Avis sur

New York, New York par ArsneHolmes

Avatar ArsneHolmes
Critique publiée par le

1945. C'est la fin de la Seconde Guerre Mondiale et New-York est en liesse. Jimmy Doyle (Robert DeNiro) est un jeune soldat démobilisé mais aussi un saxophoniste avec une belle et grande gueule. Le soir de la victoire, affublé d'une chemise du meilleur goût, il drague à tout va au Starlight Club. C'est ainsi qu'il va faire la rencontre de Francine Evans, une jeune chanteuse qui elle aussi a participé à l'effort de guerre. Après avoir très lourdement insisté, Jimmy réussit (non sans mal) à séduire Francine. La suite sur http://lescorpsemouvants.overblog.com/2014/01/new-york-new-york-un-film-au-sommet.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 275 fois
Aucun vote pour le moment

ArsneHolmes a ajouté ce film à 1 liste New York, New York

  • Films
    Cover Moteur. Musique. Action!

    Moteur. Musique. Action!

    Avec : Un Américain à Paris, Entrons dans la danse, Un jour à New York, Chantons sous la pluie,

Autres actions de ArsneHolmes New York, New York