"These vagabond shoes are longing to stray right through the very heart of it, New York, New York."

Avis sur New York, New York

Avatar Alexandre Coudray
Critique publiée par le

Quand il s'attaque à "New York New York" en 1977, Martin Scorsese est dans une période trouble et pourtant il ne manque pas d'ambition. L'ambition, si elle est la plus grande qualité du film, est sûrement ce qui entraîna son insuccès. Réduit à une durée de 2h40 après un montage initial de près de 4h, cet hommage aux comédies musicales des années 40 et 50 est ce que l'on pourrait appeler un grand film malade, comme l'est "La Porte du Paradis". Mais un grand film néanmoins. Scorsese assure la réalisation avec une maîtrise ébouriffante, recyclant tous les décors qui lui tombent sous la main et ce jusque dans une dernière partie qui n'a rien à envier aux meilleurs films de Vincente Minnelli et de Stanley Donen. Dans cet hommage au cinéma d'antan où il est question d'un couple rongé par la passion de l'art et la jalousie, il n'est pas étonnant de trouver Liza Minnelli dans le rôle titre. La fille de Vincente Minnelli et de Judy Garland trouve ici un rôle sur mesure à qui elle donne tout son charme, toute sa grâce et sa fragilité. L'actrice chanteuse va même jusqu'à immortaliser pour la première fois la célébrissime chanson New York New York qui sera reprise deux ans plus tard par Sinatra. Le début d'un mythe en somme. Un mythe auquel Scorsese donne toute son énergie, dirigeant une fois de plus un Robert De Niro en grande forme. En saxophoniste consumé par son ego, l'acteur excelle et livre une interprétation intense dont les face à face avec Minnelli font des étincelles. Sous ses airs de comédie musicale (reconstitution en studio fabuleuse, numéros musicaux parfaitement chorégraphiés), "New York New York" est une œuvre sombre sur les déchirures d'un couple qui n'a jamais su être sur la même note, une fresque dotée d'une ampleur rare bien que parfois boursouflée et dont la conclusion pessimiste et lucide nous laisse songeurs...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 340 fois
3 apprécient

Alexandre Coudray a ajouté ce film à 2 listes New York, New York

  • Films
    Affiche Joy

    Films vus en 2016

    Avec : Joy, Greystoke : La Légende de Tarzan, seigneur des singes, Mistress America, Bang Gang (une histoire d'amour moderne),

  • Sondage Films
    Cover Les meilleures comédies musicales

    Les meilleures comédies musicales

    Avec : Chantons sous la pluie, The Rocky Horror Picture Show, Phantom of the Paradise, West Side Story,

Autres actions de Alexandre Coudray New York, New York