Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Avis sur Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

Avatar Owl
Critique publiée par le

Ok, y'a encore un mois, je regardais cette adaptation en faisant les gros yeux. Ce soir, je sors d'une avant-première où j'ai pu découvrir un film rigolo comme il faut, mais surtout blindé de références à la génération Club Dorothée.

Une jolie déclaration d'amour au dessin animé version française à laquelle le public s'est montré très réceptif. Les clins d'yeux s'enchaînent et je n'en dirai rien pour éviter de gâcher toute surprise.

Mais comme la nostalgie ne fait pas tout, il a bien fallu construire un film autour et ça fonctionne plutôt bien. Les gags, les personnalités, jusqu'aux environnements familiers (l'immeuble, la mini, les tenues), tout est respecté à la lettre et a même été supervisé par le géniteur originel du manga (qui a apporté quelques touches ci et là, d'après les dires de Philippe Lacheau, rencontré par le public juste après le film).

Les scènes d'action sont parfois too much, mais ça ne choque pas plus que ça. On n'échappera pas à quelques moments un peu lourdingues, mais l'un dans l'autre, ça s'excuse assez facilement par le biais d'une vanne bien sentie juste derrière.

Franchement, un bon moment. J'y retournerai sans problème lors de sa sortie officielle. Enlevez peut-être juste un point (voire deux) si vous n'étiez pas là lors de l'époque dorée de la télévision française pour enfants, certaines références vous passeront au-dessus de la tête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1207 fois
10 apprécient · 2 n'apprécient pas

Owl a ajouté ce film à 1 liste Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2019

    Les meilleurs films de 2019

    Avec : Captain Marvel, Avengers : Endgame, À couteaux tirés, Minuscule 2 : Les Mandibules du Bout du Monde,

Autres actions de Owl Nicky Larson et le Parfum de Cupidon