👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Nicky larson connu également sous son titre original City Hunter est à l’origine un manga de Tsukasa Hōjō qui jouit d'une puissante popularité internationale. Une adaptation en série télévisée d’animation avec une notoriété qui n’a rien à envier au manga ainsi que des films assez décevants ont pareillement vu le jour.

Étant un très grand fan depuis ma plus grande enfance du manga et de l’anime VF, je me suis donc tout naturellement intéressé à ce film. Cependant, Il serait très présomptueux de ma part de dire que j’attendais beaucoup de cette adaptation.
Cela n’est absolument pas le cas car force est de constater que l’on ne compte plus les adaptions qui selon moi ont été totalement ratées tels que « l’attaque des titans » ou plus récemment « Death note »…

De plus l’annonce de Philippe Lacheau en tant que « Nicky Larson » ainsi que les trailers ne m’ont pas rassuré.

C’est donc sans un très grand enthousiasme mais plutôt en tant que fan que j’ai passé la porte du cinéma pour aller le voir. Je me posais beaucoup de question en me demandant par exemple comment Philippe Lacheau allait nous faire découvrir cet univers burlesque et surtout comment allait-il faire pour interpréter le Badass quoiqu’un peu frivole Ryo Saeba alias « City Hunter ».

Et au final… « IMPRESSIONNANT »…

Ce film a bien repris les différents codes ainsi que l’univers burlesque de City Hunter.
De plus ce film est tout simplement remplit de référence issu de l’anime, ce qui fait très chaud au cœur. On retrouve bien L’ADN de ce dernier ainsi que l’univers que transmettait la génération Dorothée.
Il ne manquait plus qu’une petite réplique bidon de la part des méchants comme par exemple : "Attention Nicky Larson... Nous allons te faire bobo"  ou un « Il en perd sa moumoute le mammouth » pour me refaire totalement replonger en enfance.

Je suis également très impressionné par les personnalités et les tenus des différents personnages ainsi que de l’environnement et des décors mise en place à travers cette œuvre. De ce coté là on retrouve l’univers City Hunter à 100 %.

Du coté des personnages, il est vrai que Nicky et Mammouth ne sont pas aussi badass que dans l’anime. De plus pour ma part, Philippe Lacheau n’est pas un très bon acteur. Cependant, Laura qui est interprétée par Elodie Fondan est à mon sens extrêmement bien joué et redresse le niveau de ce duo de choc.

Pour finir, je tiens à parler de la scène de combat en POV que je trouves très bien faite et qui met un peu de renouveau dans des affrontements un peu trop répétitifs. (quasiment toujours filmés de la même manière).

Ce film colporte à merveille le travail de fan de Philippe Lacheau.

Bref, merci pour ce moment !

willyalthey
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 3 ans

2 j'aime

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon
Maxime_T__Freslon
4

Blague de couilles, philtre d'amour et canards.

Tous ensemble (je vous préviens, c'est pas fin et c'est grossier) ♪ Philippe Lacheaaaau, Philippe Lacheaaaau ♫ Une blague salace dans la nuit, P'tit Fifi a l'kiki qui cuit Et comme un pervers il...

Lire la critique

il y a 3 ans

38 j'aime

8

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon
Arbuste
2

Critique de Nicky Larson et le Parfum de Cupidon par Arbuste

Il ne suffit pas de collectionner les références à une œuvre pour bien l'adapter. En effet, à peu près tout le monde le lui accordera, Nicky Larson et le Parfum de Cupidon respire l'envie de bien...

Lire la critique

il y a 3 ans

37 j'aime

5

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon
xlr8
8

Merci pour ce moment ^^

Je fais partie des rares personnes qui avaient apprécié Babysitting, Babysitting 2 et Alibi.com et qui se disaient qu'elles n'allaient pas être déçues par Nicky Larson et le Parfum de Cupidon. Parce...

Lire la critique

il y a 3 ans

35 j'aime

16

Death Note
willyalthey
1
Death Note

Comment faire d'un des meilleurs mangas un film teenage bourré d'incompréhension ?

Nous savions très bien qu'un film d'1h40 sur Death Note était impossible car il y a beaucoup trop d'élément. Je ne m'attendais donc pas à grand chose mais sérieusement WTF !! Light est un puçeau sans...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime