L'école des fans

Avis sur Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

Avatar Tonton_Norman
Critique publiée par le

(Critique sans spoilers)

Pour savoir si le film a une chance de vous plaire, il va falloir répondre à cette question. Vous souvenez-vous de Nicky Larson (City Hunter en version originale), ce fameux manga qui fit rêver les jeunes adultes des années 80 et qui fut adapté en animation, puis redoublé en français par le Club Do pour les enfants, transformant ainsi la censure d'AB productions en joyeuse fête à la saucisse avec ses dialogues hilarants (et souvent très cons)... Oui ? Et bien si vous connaissiez le dessin animé du Club Do et que vous ne connaissez pas (ou que vous vous foutez) du reste, courez le voir, ça vous plaira certainement. Les autres, ben... faites votre choix, vous verrez bien.

Nicky Larson le film, c'est... assez difficile à décrire. On va dire que c'est un film pour adultes, ou plutôt des adultes qui ont su rester des gamins : le film est principalement grossier, imitant quelque peu le ton décalé du dessin animé français avec des blagues potaches, mais reste assez cru sur certaines scènes ou plans, sans jamais se poser sur un ton plus dramatique, ou neutre. Mr Lacheau exprime son désir de faire de Nicky Larson un gros épisode improbable (25 minutes étirées sur 1h30) du dessin animé éponyme, façon Club Do mais non censuré, tout en gardant le délire des doublages francophones. Mais ce n'est pas fini... il y a un peu plus que cela.

Car ce film c'est aussi un croisement entre les genres, entre film franchouillard (de la bouffe, des engueulades et du cul), hommage au dessin animé japonais, web série, sitcoms cliché, fan film bourré de références d'époques, délire entre potes qui font du cosplay... À la rigueur on pourrait espérer que tout s'enchaîne correctement, non pas sans fautes. Mais la portion de "bon" film et de "mauvais" film sera laissée à votre discrétion, car il est principalement basé sur l'humour, et tout le monde n'aura pas la même réaction aux scènes proposées. Personnellement, j'ai trouvé la plupart des blagues soit clichés, soit juste lourdes... avec quelques moments vraiment drôles. Ce qui me mène à la suite : Mais il n'y a pas QUE de l'humour dans Nicky Larson ? (Si ?)

C'est là le problème majeur du film : il se place trop dans une bulle extérieure à l'univers de City Hunter sans jamais nous laisser y entrer. OK nous voyons des acteurs jouer des rôles, parfois on rit, parfois non. Mais à aucun moment on a l'impression de ressentir des moments à la City Hunter, du fait de l'absence totale de moments de tension, drame, ou juste de moments d'ambiance ou de pause. (en fait, il y a des scènes de drame, mais elles sont amorcées par des décisions stupides, donc... désamorcées aussi sec). Les rôles sont bien interprétés dans un contexte de cosplay qui ne se prend pas au sérieux.

On va avouer qu' Elodie Fontan (Laura) semble fidèle à la Laura/Kaori qu'on connaît et elle contribue énormément à apporter une ancre de "bon sens", un rôle sur lequel le spectateur peut s'identifier pour adhérer au film. Sans elle je serais parti très vite. Merci Elodie/Laura.

Mais donc, le reste ? Selon moi, c'est un film pétri de bonnes intentions (tout à l'honneur de Philippe Lacheau car j'ai pu certifier de son bon sentiment suite à mes recherches... il n'a vraiment rien à voir avec Ryan Johnson et son Star Wars de la honte). Pétri de bonnes intentions donc, mais souffrant d'un montage trop décousu, des scènes qui se coupent sans crier gare (les scènes de baston coupées en plein milieu par des scènes où il ne se passe RIEN ?? vraiment?), des blagues souvent drôles mais amoindries par une insistance regrettable, et un Nicky qui surestime son écriture (malgré les efforts, encore une fois). Mince, c'est le personnage PRINCIPAL. Enfin bref, tant pis.

Conclusion :

J'aurais mis une note supérieure à 5, si Philippe Lacheau était allé jusqu'au bout, et avait prévu des dialogues véritablement à l'image des doublages d'époque (les voix nasillardes, les prénoms ridicules, les dictons et jeux de mots pourris, et tout le manège). (EDIT : +1 point parce qu'en revoyant le film, il est pas si mauvais et ne méritais pas 4).

Bref, les fans sont contents, j'retourne regarder les animes en V.O. et lire les mangas. Si jamais il existe une suite, je peux le certifier sans hésitation :

Ce sera nippon ni mauvais !

;-)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 633 fois
2 apprécient

Autres actions de Tonton_Norman Nicky Larson et le Parfum de Cupidon