Quand filmer le crime provoque le crime

Avis sur Night Call

Avatar Tibbar
Critique publiée par le

Féroce critique des médias, maitrisé de bout en bout et tenu par un Jake Gyllenhaal virtuose, Night Call est l'histoire du triomphe du mal sur le bien, le mal étant représenté à l'état pur par Louis, le personnage principal, misanthrope, insensible et calculateur, mais également par le monde impitoyable des médias

Cette débâcle du bien est également perceptible à la manière dont nos libertés individuelles sont bafouées et les représentants de la loi sans cesse défiés dans un monde où le voyeurisme 2.0 bat son plein

Il aurait néanmoins été plus intéressant de montrer la transformation de Louis, montrer ses désillusions, montrer un personnage happé par le monde impitoyable de l'audience et de la viralité, plutôt que d'en faire un personnage déjà paré à tout cela

La photographie sublime peut à certains moments rappeler Drive mais ça ne va pas plus loin, ce film étant infiniment plus réussi, nerveux et complet

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 346 fois
6 apprécient

Tibbar a ajouté ce film à 1 liste Night Call

Autres actions de Tibbar Night Call